Créativité Agile


Aujourd’hui, je vous propose un article sur mon atelier de créativité agile, que j’ai présenté lors du ScrumDay, le 27 mars 2012.

Tout d’abord, je tiens à remercier tous les participants qui ont bien voulu se prêter à cet atelier.
Mon but avoué était de présenter un peu de théorie sur ce qu’est la créativité et une méthodologie pour aider un groupe à trouver des solutions.
Mon but caché est de promouvoir des techniques pour aider les gens à changer par une prise d’habitude.
J’évite de parler d’innovation, parce que l’innovation est la conséquence de la créativité, et qu’on peut agir sur la créativité, mais pas sur l’innovation.

Avant de continuer, voici ma présentation au format Powerpoint: Créativité Agile

La créativité, c’est quoi ?

La définition qui m’a le plus plu est celle de Teresa Amabile.
La créativité, c’est l’intersection entre:

  1. L’expertise: c’est à dire la maîtrise d’un domaine, le savoir-faire
  2. La capacité de pensée créative: ce que j’appelle la capacité à se remettre en cause
  3. La motivation intrinsèque: le désir d’améliorer les choses pour les améliorer (relisez mon article sur la motivation)

Pourquoi pas un simple brainstorming ?

Personnellement, je crois que les méthodes de Brainstorming ne fonctionnent pas, si on ne donne pas de contraintes.
Quand on laisse un groupe de personnes penser sans donner de direction, on obtient 99,9999% d’idées inutiles.
En fait, je suis persuadé que la majorité des idées du passé étaient individuelles, et que les nouvelles idées sont de plus en plus découvertes par des groupes, par la combinaison d’idées individuelles. Ca va de plus en plus vite !

Lors de l’atelier, j’ai présenté une méthodologie pour qu’un groupe devienne plus créatif.
Cette méthodologie est une version simplifiée de TRIZ et d’ASIT.

TRIZ

TRIZ est une méthodologie passionnante, mais assez difficile à appliquer à des domaines non concrets.
Je vais expliquer ici en quelques mots comment TRIZ fonctionne.

TRIZ permet d’aborder un problème en l’abstrayant, ensuite en identifiant les contradictions (les adeptes de TRIZ appellent cela « les conflits »), et enfin en appliquant les suggestions que propose TRIZ sur le problème réel.
La méthode de résolution de TRIZ cherche à isoler les 2 propriétés parmi les 39 possibles qui sont en conflit dans le problème, puis à appliquer la matrice de résolution sur ce conflit.
La matrice TRIZ suggère environ 4 principes de résolution pour chaque conflit possible. Ces principes font partie d’une famille de 40 principes.
Voici un exemple concret:
J’ai une poutre de 5 mètres et elle pèse 30 kilos. Je voudrais qu’elle soit plus longue, mais qu’elle pèse le même poids ou soit plus légère. TRIZ va suggérer d’utiliser des matériaux composites ou d’extruder la poutre (on obtient une forme en H).

Comme vous pouvez le sentir, la méthode est plutôt compliquée, mais elle fonctionne très efficacement sur tout ce qui relève du domaine de l’invention et des brevets. A ma connaissance, la méthodologie est très utilisée dans le domaine automobile et de l’électroménager.
Si elle vous intéresse, je vous propose les liens suivants:

Malheureusement, elle s’applique assez mal au niveau des idées abstraites.

Méthodologies SIT

Des chercheurs israéliens et japonais ont cherché à simplifier TRIZ, et ainsi SIT est né.
Les méthodologies SIT enlèvent l’aspect algorithmique de TRIZ (ce que TRIZ appelle les « principes »), pour se focaliser sur l’approche systématique et contrainte du problème.
USIT est une version japonaise de SIT.
ASIT est une version simplifiée, découverte par Roni Horowitz.
Les méthodologies SIT sont moins performantes que TRIZ quand le domaine du problème est concret.

Méthodologie BACS

La méthodologie que je propose est une refonte de ASIT, afin de l’appliquer à une équipe agile, et présentée comme un rituel agile.
BACS signifie Brainstorming Agile Contraint Systématique.
L’avantage principal de cette méthode est qu’elle est extrêmement simple et rapide à appliquer.
Elle est plutôt dédiée à la recherche de nouvelles idées, et elle se concentre particulièrement sur l’analyse du problème, plutôt que sa résolution.

L’atelier

Tout d’abord, je dois avouer que j’appréhendais beaucoup cet atelier.
En effet, je n’ai eu l’occasion d’expérimenter la méthode que 3 fois au total. Elle a fonctionné 2 fois, et la 3ème fois, ce fut un échec à cause du fait que les participants n’avaient pas défini ce qu’ils cherchaient.

Donc je suis allé à cet atelier avec pas mal de trac, et je n’ai été qu’à moitié surpris de ne voir venir que 5 participants (ils étaient très motivés, ce qui a fait plaisir à voir), et j’ai apprécié le fait que nous avons largement eu le temps de travailler avec la méthode.

Le retour des participants

A chacune de mes présentations, je demande aux participants de remplir un petit questionnaire anonyme.
Ce questionnaire me permet d’avoir un feedback rapide, afin d’améliorer ma présentation pour la suite.
Du côté positif, les participants ont aimé:

  1. La première partie théorique, qui énumère les freins à la créativité
  2. Le fait d’avoir abordé TRIZ (ils auraient aimé en savoir plus, mais une formation TRIZ dure 1 semaine, j’ai essayé de réparer cela dans cet article, écrivez-moi si vous voulez plus d’informations)
  3. Le fait d’expérimenter ce qu’est la créativité en groupe
  4. La simplicité et l’aspect pratique de de la méthode
  5. Le fait que je crois en la méthode

Une méthode concrète ?

L’exercice que j’ai proposé était de résoudre une énigme en collaboration, en suivant la méthode, ce que les participants ont réussi à faire (personnellement, je trouvais l’énigme très difficile à résoudre).
Mais l’exercice a laissé pas mal d’insatisfaction, notamment sur l’aspect pratique de la méthode.

Est-ce qu’elle est applicable sur un cas concret ?

Comme je l’ai expliqué à la fin de mon atelier, 80% des problèmes peuvent se résoudre simplement avec une recherche de cause racine (ce qu’agile appelle les « 5 why »). Et sur les 20% restants, une grosse partie d’entre eux se résolvent si on creuse suffisamment le problème (ce qu’en général, on n’a pas le temps de faire). Les problèmes très difficiles sont relativement rares.

Je vous assure que ma méthode permet de creuser n’importe quel problème, avec son approche systématique, contrainte, collaborative et en temps fini.
La question principale est: comment utiliser la méthode de la manière la plus naturelle possible ?
Je n’ai malheureusement pas encore de réponse à cette question…

Les leçons pour moi

Voici les leçons que je retiens de cet atelier:

  1. Je n’ai pas bien « vendu » mon atelier, ce qui fait que peu de gens sont venus (l’horaire n’était pas très bon, parce que ma session entrait en collision avec beaucoup d’autres sessions qui avaient l’air intéressantes)
  2. Mon problème à résoudre n’était pas terrible. J’aurais dû essayer un problème ouvert, au lieu d’un problème dont je connaissais une solution, ce qui aurait permis de voir des solutions originales émerger
  3. La créativité est largement ignorée dans les sociétés, et je pense que je suis beaucoup trop en avance sur ce sujet

Les leçons pour vous

Si vous avez participé à l’atelier, j’espère que vous aurez pris conscience de la prochaine évolution de l’agilité, qui va se diriger de plus en plus vers la créativité, et que vous saurez faire bon usage de la méthode si vous devez animer un groupe qui a des problèmes très difficiles à résoudre.
J’espère aussi que vous avez pris conscience des ressorts de la créativité, et que vous serez capables de repérer les blocages.

Si vous n’avez pas eu l’occasion de participer à cause de l’avalanche de sessions, j’espère la présenter à la prochaine conférence d’Agile France 2012, sinon lisez le Powerpoint, vous y apprendrez probablement pas mal de choses.

Pour finir, un petit lien de support à Aymeric Gobert qui aborde la créativité en photographie sur son blog.

Jean-Charles Meyrignac

Publicités

Une réflexion sur “Créativité Agile

  1. Merci pour ton lien de support vers mon article « la créativité en photographie ». Je te dois une bonne partie de ma réflexion sur la question !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s