Le Modèle de Satir


Aujourd’hui, je vais vous parler de Virginia Satir.

Virginia Satir est une psychothérapeute américaine, pour plus d’informations consultez la page de Wikipédia en anglais:
http://en.wikipedia.org/wiki/Virginia_Satir

Elle est considérée comme celle qui a créé les thérapies familiales, et sa façon naturelle d’accompagner les familles au changement a été analysée par Bandler et Grinder, qui ont incorporé ses techniques à la PNL.
Je parlerais probablement un jour de PNL ici, bien que je ne l’apprécie pas trop, parce qu’il s’agit d’un ensemble de techniques qui essayent de remplacer l’empathie naturelle, et ces techniques sont surtout utilisées pour la manipulation, mais je m’égare…

Le modèle de changement de Satir

Si vous cherchez le modèle de Satir sur Internet, vous allez tomber sur la page:
http://stevenmsmith.com/ar-satir-change-model/
qui est un modèle expliquant comment les groupes changent, le modèle est très proche du deuil:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Deuil

Entre nous, ces modèles ont surtout un intérêt théorique, donc je ne vais pas du tout en parler.

Le modèle de Satir

Comme Virginia Satir était une spécialiste de la thérapie familiale, je vais vous présenter son modèle, qui représente les caractéristiques d’une famille saine.

Voici les 11 caractéristiques, avec entre parenthèses la version originale en anglais:

  1. tous les membres sont acceptés comme égaux en valeur (all members are accepted as equal in value)
  2. la confiance, l’honnêteté et l’ouverture sont essentielles (trust, honesty and openness is essential)
  3. des modes de communication congruente existent (congruent communication patterns exist)
  4. les membres se soutiennent mutuellement (members support each other)
  5. les membres présentent une responsabilité partagée (members exhibit a shared responsibility)
  6. la famille s’amuse et rit ensemble (the family has fun and laughter together)
  7. les traditions familiales et les rituels sont importants (family traditions and rituals are important)
  8. les membres acceptent les différences de chacun et fêtent leur propre unicité (members accept each other’s differences and celebrate one’s own uniqueness)
  9. les membres respectent la vie privée de chacun (members respect each other’s privacy)
  10. les sentiments sont acceptés et résolus (feelings are accepted and worked through)
  11. les membres sont encouragés à prendre des risques et à grandir de leurs erreurs (members are encouraged to take risks and grow from failure)

La communication congruente est ce qu’on appelle en Analyse Transactionnelle: je suis OK, tu es OK.
J’en reparlerai quand j’aborderai l’Analyse Transactionnelle.
Pour la « résolution » des sentiments, il s’agit d’écoute et d’interaction.

Avant d’aller plus loin, je vous recommande de voir à votre niveau personnel si votre propre famille regroupe ces caractéristiques.
Dans mon cas personnel, je dois avouer que le modèle familial de mes parents était dysfonctionnel, avec 6 points sur les 11.

Mais quel rapport avec le travail ?

Et là, vous devriez vous demandez pourquoi je parle de ce modèle, parce qu’il n’a rien à voir avec le travail.
Détrompez-vous !
Si je remplace famille par équipe, j’obtiens…

Le modèle de Satir appliqué à une équipe

Les 11 caractéristiques d’une équipe saine sont:

  1. tous les membres de l’équipe sont acceptés comme égaux en valeur
  2. la confiance, l’honnêteté et l’ouverture sont essentielles
  3. des modes de communication congruente existent
  4. les membres de l’équipe se soutiennent mutuellement
  5. les membres de l’équipe présentent une responsabilité partagée
  6. l’équipe s’amuse et rit ensemble
  7. les traditions de l’équipe et les rituels sont importants
  8. les membres de l’équipe acceptent les différences de chacun et fêtent leur propre unicité
  9. les membres de l’équipe respectent la vie privée de chacun
  10. les sentiments sont acceptés et résolus
  11. les membres de l’équipe sont encouragés à prendre des risques et à grandir de leurs erreurs

Note: les rituels sont bien connus dans l’agilité 😉

Ces 11 caractéristiques peuvent exister dans chaque équipe de travailleurs, qu’ils soient informaticiens, maçons ou toute équipe qui travaille sur un projet commun.
Ces caractéristiques agissent sur la motivation intrinsèque d’un groupe.
Plus ces caractéristiques sont présentes, et plus le projet commun a des chances de réussir !

Oui, mais…

Les individus qui ont des modèles familiaux dysfonctionnels vont probablement se sentir très mal à l’aise, parce qu’ils n’ont probablement jamais connu ces caractéristiques auparavant !
Ils vont essayer de justifier leur propre comportement par rapport à leur modèle dysfonctionnel. Par exemple, je ne dois pas exprimer mes sentiments en public, je ne dois pas rire au travail, etc…

Bien évidemment, une équipe n’est pas une famille et le rôle d’un coach agile ou d’un responsable de groupe n’est pas d’être un thérapeute de groupe, mais il doit comprendre qu’un mode sain de fonctionnement sera probablement perçu comme une menace par certains individus, parce qu’il va à l’encontre de leurs propres croyances.

Enfin, je me souviens d’un manager qui est arrivé en disant « je me sens ici comme dans une famille », ce qui a tout de suite éveillé ma méfiance: faire partie d’une équipe, ça se mérite !

Conclusion

Si vous devez travailler avec une équipe pendant un temps assez long, essayez d’intégrer progressivement ces caractéristiques, vous serez surpris de voir comment votre équipe montera en puissance.

A titre personnel, vérifiez que ces caractéristiques font partie intégrante de votre famille.

Publicités

2 réflexions sur “Le Modèle de Satir

  1. Intéressant. Pas de révolution : chaque membre de l’équipe doit être accepté comme il est. Le jugement individuel est par définition dévastateur.

    « faire partie d’une famille, ça se mérite ! »
    Oui et non : s’il y a bien quelque chose qu’on ne choisit pas, c’est sa famille !
    Du coup, la question n’est pas « est-ce qu’il me plaît de travailler avec lui », mais « avec ce qu’il est, comment allons nous être efficaces ensemble, dans un enrichissement mutuel ».
    La famille impose des relations non choisies. Les événements et difficultés créent des liens et les renforcent avec le temps.
    Par la compassion et l’amour, le lien devient inconditionnel.
    Finalement, ce qui était une difficulté (absence de choix) peuvent devenir une richesse supplémentaire… si chacun a sa place, et est aimé tel qu’il est.
    Rémy.

    • Bonjour Rémy !

      Tu as tout à fait raison !!!
      En fait, après la publication de l’article, j’ai réalisé que j’avais fait une erreur, mais comme on est au mois d’août, je m’étais dit que personne ne noterait l’erreur 😉
      J’ai remplacé « famille » par « équipe ».

      Tu as tout à fait compris avec quel esprit aborder le travail d’équipe.
      Beaucoup de personnes croient qu’il suffit de s’apprécier pour bien travailler, mais c’est comme dans un mariage: les mariages qui durent le plus longtemps sont les mariages de raison, parce que dans les mariages d’amour, l’amour ne dure pas éternellement et il fait souvent place à la haine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s