L’Agilité, à quoi ça sert ?


Curieusement, depuis que je pratique l’agilité, personne ne m’a jamais expliqué à quoi ça pouvait me servir.

Bien sûr, je connais le baratin commercial: ça sert à augmenter la productivité, à livrer à temps, à faire que l’équipe s’engage, etc…
Mais ceci intéresse mon entreprise en tant qu’entité, pas moi en tant qu’individu !

Qu’est-ce que j’ai à gagner à utiliser une méthodologie agile ?

Avant d’aller plus loin, voyons un peu comment s’articule une entreprise.

Les différents niveaux dans l’entreprise

Dans une entreprise, nous trouvons toujours 3 niveaux:

Chacun des employés de l’entreprise est forcément dans un de ces 3 niveaux.

En fait, il existe 2 autres niveaux, extérieurs à l’entreprise:

  1. les consultants externes
  2. les utilisateurs ou clients

Voyons à quoi peuvent servir les méthodologies agiles pour ces 5 niveaux.

Les Clients

Les utilisateurs ou clients sont les cibles de mon produit.
En tant que client, l’important pour moi c’est d’avoir le meilleur produit possible, d’avoir de l’assistance si je trouve un problème, et surtout je veux qu’on écoute mes besoins et qu’on prenne en compte ce qui est important pour moi.

Il n’y a pas vraiment de méthodologie agile spécifique pour ce niveau (il existe toutefois quelques techniques agiles très utiles), mais l’agilité accorde un intérêt tout particulier au client, qui est généralement le grand oublié des méthodologies non agiles.

Les Consultants Externes

Le rôle des consultants externes agiles (coach agile, facilitateur) est d’apporter les graines de l’agilité afin qu’elles germent dans l’entreprise, et le terrain n’est pas toujours fertile.
En tant que consultant, l’important pour moi c’est de montrer que l’agilité fonctionne, et surtout d’avoir un client satisfait, afin de le rendre fidèle et de pouvoir lui vendre plus de prestations.

Je dois connaître le maximum d’outils agiles afin d’aider au changement.
Je peux tirer une certaine fierté si les individus ont changé d’attitude.

L’Exécution

L’exécution, ce sont les personnes qui réalisent le projet.
Dans l’informatique, ce sont les programmeurs, les testeurs, les graphistes, etc…
En tant qu’exécutant, l’important pour moi c’est de produire avec la meilleure qualité possible, d’éviter les réunions et la documentation inutiles, et surtout je veux me sentir bien dans mon travail.

La méthodologie la plus efficace pour ce niveau est Kanban ou bien XP.
Scrum ou Lean ne sont pas du tout adaptés à mes attentes !
Scrum a beaucoup trop de réunions et Lean est trop focalisé sur l’organisation.
J’ai moins de chances de me planter si je respecte Kanban ou XP aveuglément.

L’Organisation

L’organisation, ce sont les personnes qui communiquent entre les différents groupes et qui planifient le projet.
Dans l’informatique, ce sont les chefs de projet, qui sont traditionnellement convertis en Product Owner ou en ScrumMaster.
En tant que manager, l’important pour moi c’est de mieux planifier le projet, d’avoir le moins de frictions possibles entre les différents individus, de ne pas trop perdre mon temps en réunions, et surtout de finir mon projet dans les temps.

La méthodologie la plus efficace pour ce niveau est Scrum.
Kanban est trop focalisé sur les tâches, et pas assez sur l’organisation, alors que Lean ne fournit pas un cadre formalisé.
J’ai moins de chances de me planter si je respecte Scrum aveuglément.

La Direction

La direction, ce sont les personnes qui définissent la vision du produit.
Curieusement, leur travail est plutôt solitaire, ils communiquent individuellement.
En tant que directeur, l’important pour moi c’est de mieux affiner la vision du produit, de mieux gérer mon budget et mes « ressources » en évitant les gaspillages, et surtout de pouvoir prendre des décisions de manière efficace.

La méthodologie la plus efficace pour ce niveau est Lean.
Kanban est trop orienté tâches et Scrum est trop focalisé sur l’équipe.
J’ai moins de chances de me planter si je respecte la méthodologie Lean.

Conclusion

J’espère que vous comprenez maintenant pourquoi une seule méthodologie ne peut pas fonctionner dans toute l’entreprise !

Chaque niveau de l’entreprise doit utiliser la méthode la plus efficace pour lui, ce qui explique que plusieurs méthodes doivent cohabiter.
Et pour que tout se passe bien, chaque individu doit comprendre comment les autres groupes fonctionnent.

En fait, l’agilité, en dehors de toute méthodologie, c’est juste du bon sens.
C’est la manière la plus naturelle et la plus efficace de travailler en entreprise !

Publicités

Une réflexion sur “L’Agilité, à quoi ça sert ?

  1. Pingback: L'Agilité, à quoi ça sert ? | Psychologie Agile | Méthodes Agiles et User Experience, Agile-UX | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s