« Psychologie Agile », la vidéo


Après moult péripéties, voici la vidéo de ma présentation.
Je tiens à remercier Mithun Mridha pour l’enregistrement de la vidéo.

J’ai fait au moins 2 erreurs grossières:

  1. l’effet Ringelmann à 2 personnes donne un total de 1.86, soit 7% de réduction sur l’effort. A 8 personnes, on obtient l’équivalent de l’effort de 4 individus.
  2. le Bottom of Pyramid, c’est 1 à 2 dollars par jour, pas par mois. L’approche BoP, c’est de l’Extreme Lean.

D’après ce que j’ai ressenti, beaucoup de gens n’ont pas compris où je voulais en venir, peut-être parce que mon approche n’est pas méthodologique, et ne cherche surtout pas à proposer de solution, elle est simplement humaine.

En fait, après l’avoir revu plusieurs fois, je me rends compte que j’ai abordé beaucoup de thèmes qui auraient mérité plus de détails:

  • l’égo: la fierté, la compétence, sa propre valeur
  • je deviens ce que je fais
  • l’identification
  • les petites victoires
  • la psychologie de Scrum
  • Köhler et Ringelmann
  • la psychologie des patrons
  • la psychologie du pair-programming
  • système vertueux, système punitif
  • motivation d’être

Voici la vidéo dont parle Mithun Mridha à la fin de la présentation:

Je reste persuadé que Dan Pink n’aborde que la motivation des exécutants en équipe.

Publicités

2 réflexions sur “« Psychologie Agile », la vidéo

  1. L’impression que j’ai à entendre les premières remarques « j’ai du mal à adhérer / je vois pas où vous voulez en venir » c’est qu’il y a un truc qui est implicite ou évident pour toi mais pas pour l’audience et que tu n’as pas explicité dans la présentation. Peut-être une exposition du problème au début, comme tu réponds d’ailleurs (mais c’est à customiser suivant l’audience).

    Par exemple, pour des gens qui sont déjà convaincus et « agile » à fond, à voir le titre « Psychologie Agile », c’est possible qu’ils se soient attendus à ce que tu expliques les bienfaits motivateurs du pair programming ou de kanban.

    • Bonjour Damien,

      Oui, tu as probablement raison.
      Il y a peut-être quelque chose qui est évident pour moi, mais pas pour certains participants, mais j’avoue que je ne sais toujours pas quoi.

      Je ne crois pas que j’ai présenté mon intervention comme la psychologie de l’équipe, de scrum ou du pair-programming, qui sont aussi intéressants, mais je voulais plutôt montrer un modèle de motivation dans l’entreprise, et expliquer comment l’agilité répondait aux motivations individuelles.
      Peut-être venaient-ils pour trouver des techniques ou une méthode généralisable, mais je n’ai rien de tel à proposer. Quand on s’intéresse à l’humain, chaque cas devient particulier, et aucune classification ou méthode n’est vraiment utile.

      J’ai prévu de présenter par la suite la psychologie de Scrum, de Kanban et autres, mais cette intervention était la première étape, sans quoi on ne peut pas comprendre la psychologie dans l’entreprise.

      Pour le pair-programming, j’avoue que j’ai été de mauvaise foi.
      En fait, cela augmente la motivation quand ce qu’on a à programmer est inintéressant (comme la majorité du code dans les entreprises).
      J’ai connu des entreprises où les gens étaient motivés par leur travail (notamment dans le jeu vidéo ou quand on travaille sur une application très performante).
      Pour Kanban (et notamment le ScrumBoard), les processus sont copiés sur le GTD d’Allen.

      Je reparlerai de tout cela par la suite…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s