Le Transurfing


Un ami m’a prêté le livre « le Transurfing, modèle quantique de développement personnel« , écrit par le physicien quantique russe Vadim Zeland.

Je lui ai promis de donner mon avis sur ce livre, donc je vous en fais profiter.

Il y a pas mal de concepts exacts. Voici quelques-unes des phrases très justes:
« Si, activement, vous ne voulez pas de quelque chose, celle-ci arrive dans votre vie »
« Vos pensées vous reviennent toujours comme un boomerang »
« L’amour inconditionnel est de l’admiration sans droit de possession et sans vénération »
« Libérez-vous du besoin d’affirmer votre supériorité »
« Plus l’importance du but est élevée, moins vous avez de chances de l’atteindre »
« Tout est plus facile que ça n’en a l’air. Donnez-vous à la simplicité »
« En refusant de contrôler, vous prenez le vrai contrôle de la situation »

Maintenant, voici mes griefs:

C’est chiant à lire

Très franchement, c’est insupportable à lire.
Les phrases sont très longues, le style évite absolument le JE, ce qui est un comble pour un livre sur le développement personnel, cela ressemble plus à un livre de philosophie théorique.
Cela se présente comme une méthode, mais aucune méthode ne peut aider les gens à se développer, chaque individu a des obstacles qu’il doit franchir, et ces obstacles sont uniques à chacun. Il est même probable que vous ayez déjà résolu certains des problèmes sur lesquels je travaille en ce moment !

Ca pue la secte

Un langage de secte (quantique, variantes, balancier, et j’en passe) est utilisé constamment, ce qui alourdit la compréhension des concepts.
Le but de l’utilisation d’un langage ésotérique est de valoriser les initiés, en leur faisant croire qu’ils en savent plus que les non-initiés.
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

« Votre choix se réalise toujours dans la réalité. Ce que vous choisissez, vous le recevez »

Ceci est une phrase extraite du livre, et elle est absolument mensongère !
Pas de bol, c’est le prédicat du livre !
La vie n’est qu’une suite de souffrances, et malheureusement, rien ne permet de les éviter.
Oser prétendre qu’on peut choisir son destin par la pensée est ce que j’appelle de la « pensée magique », autrement dit une croyance erronée.
La vie est une suite d’opportunités, et à chaque instant, nous pouvons choisir celles que nous voulons suivre, mais nous n’avons aucun contrôle dessus, et surtout pas mental !
Enfin, voici une question philosophique non résolue: qui est ce « vous » qui choisit ?

« Vous libérer d’un balancier signifie le rejeter hors de votre vie »

En fait, il faut surtout tirer la leçon derrière ce « balancier », plutôt que de le rejeter, sinon ce balancier va se répéter encore et encore.
Rejeter un balancier va reproduire l’effet boomerang.

« Les succès s’enchaînent uniquement si vous avez été inspiré par le tout premier succès »

Hum, j’aurais aimé avoir une définition de « succès ».
Qu’est-ce qu’un succès ? Et surtout, comment inspirer son premier succès ?
Très franchement, je crois que le succès est juste le résultat de coïncidences, c’est à dire de la pure chance.
Par ailleurs, certains échecs sont bien plus utiles que certains succès.
Pourquoi rejeter l’échec ?

« L’habitude de se rappeler, s’acquiert à travers une pratique systématique »

Voici encore une application erronée de l’effort, dont je parlais récemment.
Si j’essaye de tout me « rappeler », l’effet Zeigarnik se renforce, et mon stress augmente.
Tant que j’ai besoin de me « rappeler », c’est que je n’ai pas intégré.
La difficulté d’intégrer les concepts est que l’intégration est un processus non seulement logique mais aussi émotionnel et intuitif.

« Pour que votre amour soit réciproque, il est nécessaire d’abandonner le droit de possession »

Il y a une contradiction dans cette phrase: pourquoi chercher la réciprocité ? Pourquoi chercher à posséder l’amour de l’autre ?
La phrase devrait être:
« Pour aimer vraiment, il est nécessaire d’abandonner le désir de possession ».
La seule chose sur laquelle je peux agir, c’est moi-même.
Les gens sentent s’ils sont aimés ou haïs, et ils sentent intuitivement si mon amour envers eux est sincère ou pas.
Si je leur montre par mes actes que je les aime, cela augmentera les chances qu’ils m’aiment en retour, mais ils peuvent tout aussi bien me détester parce qu’ils n’apprécient pas ma personnalité, je n’ai aucun contrôle sur leur perception de moi.

« L’âme ne pense pas et ne parle pas, mais elle ressent et elle sait »

Le concept d’âme n’est pas défini dans le livre (à part une brève notion de « subconscient »), mais pour moi, l’âme ne ressent rien, mais elle est connaissance pure.
C’est l’esprit qui pense, parle, ressent et essaye d’interpréter la réalité en stockant du savoir.
L’âme n’a pas besoin de tout cela, puisqu’elle est au-delà de la pensée.
Comment puis-je accéder à mon âme ? Ce n’est pas expliqué dans le livre.

Conclusion

Ce livre essaye d’aborder l’ésotérisme de manière « quantique », mais surtout hermétique.
Personnellement, je trouve que l’auteur se complaît dans des phrases trop longues et trop abstraites, et il en a déjà tartiné 5 volumes (le premier volume ne contient que 6 chapitres en 285 pages !).
Etant donné sa façon de présenter sa vision de la réalité, je pense que l’auteur s’adresse exclusivement à des chercheurs russes en énergie quantique, ça ne devrait parler à personne d’autre.
Si vous êtes intéressé par l’ésotérisme russe, je vous recommande plutôt Ouspensky ou Gurdjieff, qui ont des approches plus méthodologiques.

Mon conseil final: n’achetez pas ce livre !

Publicités

20 réflexions sur “Le Transurfing

  1. desolé monsieur mais vous n’avez rien compris au livre ! mais il est vrais que la traduction laisse a désirer ! lisez les tom 2 et 3 de bien meilleur qualité.

    • Heu non, j’ai très bien compris le livre.

      J’ai fréquenté des milieux ésotéristes il y a une vingtaine d’années, et le pouvoir de la pensée (et la volonté), c’est une énorme connerie. Les choses arrivent, et nous n’avons aucun pouvoir dessus.

      De plus, l’auteur essaye de vendre sa méthode: la preuve, vous essayez de me fourguer les 2 volumes suivants !
      (et il y en a 7 je crois)

  2. Oui c’est bien ce que je disais, vous n’avez pas compris ! ces livres n’on rien a voir avec l’ésotérisme !
    Transurfing ne parle pas de « velonté » mais d’ « intention ».
    Vous dites : » Les choses arrivent, et nous n’avons aucun pouvoir dessus. » c’est le cas pour vous car c’est ce que vous pensez ! est loin de moi l’idée de vous « fourguer » les 2 volumes suivants, je n’ai aucun lien avec l ‘auteur ou l’éditeur, je suis un simple lecteur. C’etait juste dans l’espoir de vous faire une meilleur idée de transurfing. Mais je crois que c’est peine perdue…

    Cordialement.

    • Heu si, c’est de l’ésotérisme, et un langage sectaire est utilisé. Allez donc voir une secte, et vous comprendrez ce que je veux dire.

      Volonté et intention sont similaires, il s’agit de « vouloir ».
      Moi aussi, je voudrais bien être riche, et je peux vous affirmer que j’ai travaillé durement, mais je n’ai pas eu de réussite, et ce n’est pas une question de vouloir très fort, ou d’avoir de l’intention, j’en avais, et j’avais les compétences, mais la vie ne va pas toujours dans le sens que je voudrais, sinon comment expliqueriez-vous que ma femme se trouve en fauteuil roulant ? Elle l’aurait voulu ?

      Pourquoi croyez-vous que vous pourriez me faire changer d’avis ?
      Est-ce que vous croyez que vous pouvez me convaincre avec des mots ?
      Je ne cherche pas à vous convaincre ni à vous manipuler, ni à vous vendre un livre en 47 volumes, je veux juste vous dire que ça ne fonctionne pas, mais je vous laisse vérifier par vous même, on en reparlera dans 5 ans, une fois que vous aurez profondément changé (ou pas).

      Très franchement, je pourrais vous dire que je suis le meilleur homme sur Terre et que je détiens la vérité, mais cela ne changerait pas pour autant votre opinion sur moi.

      De plus, vous essayez de défendre le livre sans donner aucun exemple concret, alors que je vous explique pourquoi ça ne fonctionne pas.
      Cela fait 20 ans que je ne lis pratiquement que des livres sur le développement personnel, et je peux vous affirmer que ce livre essaye juste de vendre le volume suivant sans rien apporter au processus de compréhension de soi, juste en utilisant une pseudo-théorie quantique qui a pour but de changer la vision que vous avez des choses, mais cela, toutes les sectes le font.

  3. Je crois que vous êtes tous les deux sincères. Mais la vraie question, au delà d’une traduction pourrie, ce qui est fort dommageable pour le « Transurfing ». n’est-elle pas la suivante:
    Est ce que la lecture de ces livres permet une mise en application réelle dans notre vie avec un bénéfice positif sur nous-même? Que ce soit en terme de bien-être, de santé ou de réussite personnelle?

    Si un lecteur, quelque soit son érudition, y trouve un bénéfice quelconque, alors pour celui-ci, le contenu de ce livre mal traduit, prendra une certaine valeur à ses yeux.

    Personnellement, j’écris des poèmes, et j’en retire souvent une satisfaction spirituelle que m’a apporté l’inspiration en les créant.
    Pourtant, quelqu’un qui reste hermétique à la poésie pourrait trouver cela ridicule.
    Il en va de même pour toute création, même s’il s’agit de nouveaux concepts comme le Transurfing qui a le mérite, au moins, d’élargir notre champ de conscience.
    Et, pour l’instant, au niveau de la lecture des 3 tomes du livre, je ne vois rien de sectaire. C’est plutôt la récupération sous forme de coaching que le risque sectaire existe à mon humble avis.

    • Bonjour Marco,

      Je n’ai pas un regard aussi bienveillant sur le Transurfing, qui est juste une machine à faire du fric.
      Très franchement, le Transurfing c’est beaucoup de blabla avec des images visuelles (que les gens qui aiment lire des livres adorent), et je suis désolé de te le dire, mais ça ne sert à rien. Ha si, ça doit servir l’auteur.

      En lisant le livre, tu as peut-être regardé d’un nouvel oeil le monde qui t’entoure, j’appelle cette approche un « changement de paradigme ».
      Malheureusement, ni le changement de paradigme ni l’approche intellectuelle ne peuvent aider les gens à évoluer, juste à prendre conscience qu’ils peuvent s’améliorer.

      Pendant longtemps, j’ai cru que je pouvais me forcer à faire ceci ou cela, alors je pourrais devenir cela, mais maintenant, j’ai compris que cela ne fonctionne pas pour la simple raison qu’on ne peut pas aller à l’encontre de soi.
      Quand je me force, je ne suis pas moi-même et cela me demande de l’effort. Une fois que j’en ai marre de fournir l’effort, je reviens à l’état initial, parce que je n’étais pas dans mon état naturel.
      Certains ont beaucoup plus d’énergie que moi et peuvent probablement faire semblant plus longtemps que moi.

      Avant d’essayer de devenir ceci ou cela, la vraie question est: qui suis-je avant tout ?
      Sache que la réponse à cette question n’est ni intellectuelle ni émotionnelle, ni en agissant !

      Cela fait plus de 20 ans que je travaille sur moi, et dieu sait que je me suis contraint à essayer de devenir quelqu’un, mais ce n’est que récemment que j’ai laissé tout tomber et que j’ai commencé à être spontané.
      Et la spontanéité ne s’obtient pas en réfléchissant ou en exprimant ses émotions, mais en se libérant intérieurement de nos émotions et de nos pensées.

      Pour te dire franchement, depuis quelques mois, je constate que je suis juste le spectateur de mon corps, il agit tout seul sans que j’ai à penser.
      Parfois cela m’embarrasse parce que je dois expliquer ce que mon corps fait.
      Et la créativité pure, c’est cela: les choses apparaissent spontanément sans effort et sans contrôle.

      Je pense que tu comprends ce que je veux dire ainsi, et j’espère que tu comprends que le Transurfing ne t’amènera jamais à un tel état intérieur.

  4. Pingback: Un peu de SEO (2ème saison, 2ème partie) | Psychologie Agile

  5. Hm, je pense arriver un peu tard pour la curée mais le fait que cette pratique utilise le mot quantique pour se définir a le don rare de m’irriter profondément.

    Associer ce mot à une philosophie de vie est tout simplement aberrant, celui-ci référant à la physique quantique, qui étudie le comportement des particules élémentaires de la matière. Mais celle-ci est connu uniquement parce que les interprétations à notre échelle de ce qu’il se passe dans l’infiniment (ou plutôt dans des échelles un milliard de fois plus) petit est aberrant ou à cause du mauvais emploi du mot. Peu m’importe les qualifications de l’écrivain, employer « quantique » pour profiter de son aura scientifique et mystérieuse est tout simplement une arnaque intellectuelle.

    • Hm, je pense arriver un peu tard pour la curée mais le fait que cette pratique utilise le mot quantique pour se définir a le don rare de m’irriter profondément.

      Ha mince, je comptais renommer mon site: Psychologie Agile Quantique.
      Ca sonnait tellement bien 😉

      • Héhéhé, si on joue à ce jeu là, autant continuer ajouter des termes scientifiques aléatoires ;P :
        « Psychologie Agile Quantique à méthode de Méiose Adiabatique des Fluides »

  6. une secte, c’est un truc qui annihile les pensées de ses adhérents… Transurfing n’a pas l’air de le faire… je connais des personnes qui ont vraiment changé – en bien – après avoir suivi des formations…
    Mai j’aime essayer avant de parler de quoi que ce soit… pas vous???

    • >Une secte, c’est un truc qui annihile les pensées de ses adhérents

      Ben non, je ne sais pas pourquoi vous imaginez cela.
      Je ne vois pas comment on peut annihiler les pensées de qui que ce soit (essayez un peu de ne penser à rien !). Et pour annihiler le jugement, il faut la collaboration de la victime !

      On reconnaît surtout une secte à l’argent qui transite, et votre seconde phrase confirme mes soupçons (des formations ????).
      Au niveau du changement, j’attends de voir quelque chose de durable.
      Je connais beaucoup de gens qui croient changer en suivant telle ou telle méthode, mais le naturel et les mauvaises habitudes reviennent au galop dès qu’ils arrêtent leurs efforts.
      Si le changement requiert un effort sur du long terme, alors ce n’est pas du changement.
      Ne croyez surtout pas que vous pouvez être autre chose que vous même !
      Enfin, tant que vous pensez qu’il faut acquérir des connaissances, vous n’êtes pas du tout dans un chemin d’évolution personnelle, mais plutôt dans une quête intellectuelle ou philosophique.

      >Mai j’aime essayer avant de parler de quoi que ce soit… pas vous???
      Pas forcément…
      Vous avez déjà essayé la sodomie ?

      PS: ma dernière réponse n’est pas bienveillante, mais c’est fatiguant d’être attaqué systématiquement parce que je donne mon avis et que j’argumente ma réponse alors que les attaques ne sont jamais argumentées (j’ai déjà bloqué pas mal de « commentaires » sur cette page).
      Je connais très bien ce milieu de développement pseudo-personnel pour l’avoir fréquenté. Il n’y a pratiquement que de charlatans qui prétendent détenir la vérité, et ils parlent, ils parlent, mais ce qu’ils disent ne sert à rien (enfin pas à rien, vu qu’ils gagnent de l’argent avec), parce qu’ils ne parlent que de théorie, et pas de pratique.

      A propos d’effort, je me souviens d’avoir croisé pas mal de personnes qui disaient qu’elles connaissaient quelqu’un qui avait maigri grâce au régime Dukan.
      Mais toutes les personnes que j’ai croisées qui ont fait Dukan ont arrêté le régime parce qu’il ne leur convenait pas.
      Le régime Dukan ne fonctionne que sur les individus pour lesquels ce régime est un mode d’alimentation « normal », c’est à dire sans effort.
      Disons qu’il y en a entre 1000 et 10000 en France, ce qui fait une chance sur 60000. On a plus de chance de gagner à la roulette.

  7. Transurfing : entre pensée magique et marchands de rêves
    Suite aux questions qui nous sont posées et pour parler du « Maître » du Transurfing, son image reste mystérieuse et ce d’autant plus qu’il n’est pas physicien. Il explique que cela lui est venu comme une révélation. Il est traduit par ses disciples qui se disent souvent, comme lui, spécialisés en physique quantique, en neurosciences ou en philosophie. Harry Palmer (qui a créé Avatar) se définissait lui-même comme « poète – ingénieur – beatnik », autant dans l’approche communicante du « maître » que du discours de fond et de la méthode. Il tente de devenir un maître spirituel, comme l’avait fait son maître R. Hubbard de la scientologie. Après avoir lu Vadim Zeland, il en ressort que la forme ésotérique est très présente. Cela rappelle les textes d’Harry Palmer sur le Créativisme (Resurfacing: Techniques for Exploring Consciousness), dont beaucoup d’idées étaient tirées d’enseignements des lamas tibétains. Le transurfing, et si nous comprenons bien ce qui se développe avec neuroquantis, s’appuie sur une forme de connaissance égotique avec une approche sur la réalité propre. Nous nous m’interrogeons sur la pertinence de simplifier l’être humain à la zone préfrontale du cerveau en oubliant peut-être son histoire.). Quand nous lisons : « Votre choix se réalise toujours dans la réalité. Ce que vous choisissez, vous le recevez », pensez-vous que cela soit possible en dehors du reste de toute-puissance infantile et/ou de pensée magique ?
    La question est importante et mérite débat dans le sens d’un « Vous » qui choisit pour un « Vous » qui recevra ? Aujourd’hui, où thérapeutes et coachs allons aider à déchiffrer et à travailler les comportements humains pour que « le client » puisse mieux se connaître, mieux se comprendre, comprendre ses pensées, ses émotions et ses comportements, il nous paraît indispensable que les futurs professionnels reçoivent une formation sérieuse pour ne pas utiliser des outils sans en connaître réellement leur fonctionnement et en sachant qu’un outil n’est pas magique, mais qu’il peut s’avérer utile. Des pseudo-thérapeutes, pseudo-coachs aux noms divers et variés, sans formation sérieuse, utilisent des outils dans la toute-puissance et la pensée magique commencent à voir le jour alors qu’aujourd’hui, les scientifiques commencent, suite à nos travaux sur les émotions, à parler de neurosciences affectives.
    Nous avons toujours insisté sur le fait qu’il est important de bien comprendre que la formation des psychothérapeutes et des coachs est essentielle, ainsi que le fait qu’ils soient passés par un processus thérapeutique approfondi et qu’ils soient suivis en supervision. C’est ce qui permettra de faire la différence entre les « Thérapeutes et Coachs » et les marchands de rêve qui pourraient peut-être s servir du malaise de l’être humain à des fins personnelles et mercantiles.

    • Merci pour ces informations.

      Je n’ai lu que le premier volume et ai compris tout de suite ce dont il en ressortait.
      Comme je l’ai écrit récemment, j’ai croisé pas mal de charlatans, et Zeland en est un très bon exemple !
      La pensée magique est un mouvement qui a le mérite d’être très simple pour manipuler les gens crédules.

      Je vais probablement écrire un article sur les charlatans et comment les dépister.

  8. Enfin !! un billet intelligent et concis sur le transurfing !! il est quasi impossible de trouver un avis « neutre » sur cette nouvelle technique, en faisant une recherche sur google il faut être hyper motivé pour ne pas tomber dans le piège !!!! les 3 ou 4 premières pages sont consacrés à des blogs, des sites … qui en font la pub

    • A priori, on tombe sur mon article si on tape Transurfing Secte 😉

      J’ai essayé de faire un article non partisan, étant donné que je ne cherche pas à vendre quoi que ce soit.
      Je range le Transurfing au même rang que la PNL et autres méthodes de manipulation (je pense à la CNV entre autres).
      J’écrirais probablement un article sur la PNL, afin de montrer ses dangers.

      • Vous lisez dans les pensées .. mdr
        En effet la PNL est à ranger dans la même catégorie. On pourrait ajouter le best seller « la loi de l’attraction » (j’ai préféré le film 🙂 ) … la notion du bonheur vu par une partie des américains et comment y arriver … concentrons nous pour avoir une belle voiture !

    • Ah, je cherchais le terme: loi de l’attraction !!!
      Je vous conseille de lire mon article sur le bonheur qui met à mal la conception du bonheur matériel.

      Je dois avouer que mon point de vue peut paraître bizarre, parce que je considère que tout est identification, et que je peux découvrir ma vraie nature en éliminant toutes les identifications.
      C’est l’approche orientale du bouddhisme zen ou de l’advaita vedanta, j’en reparlerai plus tard dans un article.

  9. Si la traduction est pourrie.. lisez le livre en anglais. Les mots que tu cite comme étant sectaires et ésotérique ne sont rien de plus qu’un vocabulaire scientifique, ce que je trouve normal pour un physicien quantique.. Il ne demande en aucun cas d’adhérer à sa pensé (comme dans une secte), il explique juste sa propre vison du monde. Les principes de causes à effets sont récurrents dans la physique. Si tu vois un inconvénient à ce que quelqu’un mélange deux sciences (physique quantique et philosophie) pour en faire quelque chose de cohérent, tant pis pour toi. A mes yeux, ses concepts sont plutôt justes, mais ça n’engage que moi. Tu critiques des parties qui ne sont pas critiquables alors qu’il y en a qui le sont dans ce livre… C’est dommage que tu n’aies rien comprit.

    Ps: Je sais que cet article a été écrit il y a quelque temps mais le lire m’a profondément choquée.

    • Moi, ce qui me choque, c’est qu’on n’arrête pas de m’attaquer sans aucune argumentation.

      1) Vadim Zeland http://en.wikipedia.org/wiki/Vadim_Zeland n’est pas un physicien quantique !
      Il semble aussi avoir fait de l’informatique.
      Je suis ingénieur en informatique, j’ai donc autant de crédibilité que lui.

      2) Le Transurfing est bien une doctrine ésotérique.
      Zeland est un mystique russe (cf lien wikipedia ci-dessus).
      Il justifie sa vision en prétextant que c’est quantique.
      Il me semble qu’en mécanique quantique, on ne peut pas observer directement le phénomène, ce qui complique énormément la validation (cf l’ordinateur quantique D-Wave).

      3) Si la traduction est pourrie, pourquoi est-ce que la pensée de Zeland est-elle si compliquée ?
      Ha oui, c’est pour attirer les intellectuels.

      4) Les principes de cause à effet sont évidents, et bien expliqués dans le bouddhisme par le Karma, bien que ce Karma puisse disparaître, ce qui n’est pas le cas chez Zeland.
      Au contraire, il cherche à faire plier le Karma dans le sens qui l’arrange, ce qui implique qu’il n’a rien compris au bouddhisme.

      5) La « loi de l’attraction » ne fonctionne pas !
      Il n’y a pas de secret caché, et ce n’est pas parce que vous voulez quelque chose que vous l’aurez.
      L’argument de Zeland est de dire que si on n’a pas ce qu’on veut, c’est qu’on ne s’y est pas bien pris.
      On ne peut pas tous devenir riches, et de plus, je ne crois pas que les gens les plus riches se sont dit: « le but de ma vie est de devenir riche ».
      Ils sont devenus riches parce qu’ils ont fait des choses qu’ils aimaient, et par chance, ça leur a rapporté de l’argent.

      6) La pensée positive ne sert à rien.
      Il faudrait plutôt utiliser la pensée « neutre », au sens où rien n’est bien ni mal.
      Tant que je cherche du positif, c’est que je n’accepte pas la situation telle qu’elle est, c’est à dire souvent cruelle.
      En réalité, la seule chose qui soit utile est l’acceptation.
      Quand l’acceptation est là, le changement apparaît, la culpabilité disparaît et la paix intérieure s’installe.

      7) Je me fous totalement du Transurfing.
      Un ami un peu paumé m’a dit que ça avait l’air intéressant et m’a prêté le livre.
      Ayant déjà une bonne connaissance des charlatans en mysticisme, j’ai tout de suite repéré les failles dans le raisonnement.
      Je peux vous affirmer que Zeland joue les gourous, et il est probablement sincère, mais ce n’est pas un bon exemple à suivre.

      8) Le problème, c’est que vous croyez que vous n’arrivez pas à résoudre vos problèmes parce que vous ne pensez pas correctement.
      La pensée de Zeland ne va aucunement vous aider, puisque vous allez simplement renforcer votre pensée.
      Or, votre problème vient justement de votre façon de penser, et ajouter une couche en plus ne va rien résoudre du tout parce que vous compliquez tout, peut-être parce que vous aimez ça.
      Au lieu de cela, vous devriez essayer de MOINS penser, d’éliminer tout ce qui vous pollue intérieurement, au lieu d’en rajouter encore et encore, en croyant que la solution est hors de vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s