Comment détecter les manipulateurs


Aujourd’hui, je n’ai pas envie d’écrire sur les boulets, mais sur les manipulateurs.

Je vais essayer de vous faire partager quelques astuces pour repérer un manipulateur, et notamment comment nous nous laissons manipuler.

L’amitié

La technique la plus utilisée par le manipulateur est de me faire croire que je suis indispensable à sa vie.

Il m’explique que je suis son meilleur ami, il me flatte, il me fait sentir que je suis important pour lui.
En fait, il s’agit de manipulation affective.

Je dois avouer que de ne pas tomber dans le panneau est difficile, parce que je rêve secrètement de ne pas me sentir seul, de ne pas être abandonné, d’avoir un vrai ami.
Même un mauvais accompagnement semble préférable à la solitude. Ah, si quelqu’un pouvait m’aimer !

Pour sortir de ce schéma intérieur, j’ai dû chercher ma propre valeur intérieure, sans référentiel extérieur.
C’est malheureusement trop compliqué à expliquer ici, j’y reviendrai si vous êtes intéressé.

Le manipulateur agit sur mon désir d’être aimé.

L’intérêt

Quand l’amitié ne fonctionne plus, la deuxième étape est de me faire croire qu’il est indispensable à ma vie.

Par exemple, si j’ai un projet que je veux monter, le manipulateur va essayer de montrer qu’il peut m’aider, qu’il connait du monde qui va m’aider, etc…
Il est assez facile de discerner ce genre de manipulateurs, parce qu’il ne fait rien, plus exactement il promet beaucoup de choses mais elles restent à l’état de promesses.

Le piège fonctionne tant que j’accorde de l’importance à la parole du manipulateur.
Tant que j’attends quelque chose de lui, je suis sous sa coupe.

Pour sortir de ce schéma intérieur, j’ai dû apprendre à accepter la responsabilité personnelle, ce qui n’est pas facile du tout parce qu’elle vient avec tout un tas de contraintes, et j’ai horreur des contraintes. Ah si quelqu’un pouvait me décharger de toutes ces responsabilités !

Le manipulateur agit sur mon désir d’être assisté.

La menace

Quand l’intérêt ne fonctionne plus, l’étape suivante est la menace.
Celle-ci peut être de plusieurs sortes: physique, financière, sentimentale, culpabilité, etc…

Personne n’aime les menaces, surtout quand elles laissent libre court à notre propre imagination.
Nous imaginons aisément le pire, et c’est ce qui fait la force d’une menace.
Au jeu d’échecs, un adage dit: « la menace est plus forte que l’attaque ».
Et le plus incroyable avec notre imagination, c’est qu’elle fait remonter toutes nos peurs.
Pour sortir de ce schéma intérieur, j’ai appris à affronter mes peurs.

Le manipulateur agit sur mes peurs.

Conclusion

Beaucoup de personnes pensent qu’il est facile de se débarrasser d’un manipulateur, sous prétexte que c’est intellectuellement évident.
Malheureusement, les manipulateurs agissent au niveau des émotions, pas au niveau de la raison.
Ils savent repérer les signes extérieurs d’émotion chez les gens, et les utilisent à leur profit.
Vous pourrez toujours chercher à rationaliser, l’émotion sera toujours plus rapide que la pensée.

Donc le vrai travail à mener si vous voulez vous débarrasser des manipulateurs est de travailler sur vos émotions.
Une fois que les vraies émotions auront été exprimées et acceptées (par exemple, la peur de l’abandon), plus aucune de ces techniques ne fonctionnera contre vous.
Une petite astuce: pour faire remonter les émotions, commencez par énumérer ce que vous attendez de cette relation, et réalisez que vous n’avez pas besoin de cette relation.

Enfin, je tiens à signaler qu’il n’y a pas vraiment une solution unique à chaque situation, mais plutôt des dizaines de solutions !
Il suffit simplement de trouver celle qui vous semble la plus accessible.

Publicités

7 réflexions sur “Comment détecter les manipulateurs

  1. Bonjour Jean Charles,

    Belle introduction, mais Il existe plusieurs types de manipulations, et plusieurs genres de manipulateur.

    J’ai pour ma part dressé recemment un profil de manipulateur (tu saura pour qui je parle et de quoinje parle). Si cela t’interesse, je peux publier ici les differents traits de caracteres que nous avions relevé avec la personne concernée.

    Aymeric

    • Bonjour Aymeric,

      N’hésite pas à publier les traits de caractères !

      J’essaye d’éviter de trop compliquer mes modèles, parce que la manipulation, elle ne fonctionne que si on se laisse manipuler.
      J’ai décrit ici les 3 méthodes de manipulation, qui peuvent se décomposer en des dizaines de sous-catégories de manipulateurs, mais à la base, il n’y a en fait qu’une seule raison: l’égo.
      Mais si je dis « c’est la faute à l’égo », personne ne comprendra rien.
      Une fois que tu comprends les 3 mécanismes intérieurs de manipulation (et pas les techniques extérieures qui sont multiples), tu deviens beaucoup moins manipulable.

  2. J’ai passé nu bon moment à analyser et à étudier un voir plusieurs manipulateurs avec une personne que tu connais, comme moi.

    Voici les traits principaux, que tes lecteurs pourront trouver dans de nombreux bouquins traitant du sujet, mais que nous avions particulièrement mis en évidence chez ce manipulateur :
    • Il parle de manière détournée de ce qui ne va pas : son but est de semer le doute
    • Il néglige le positif, retient tout le négatif et prend plaisir à l’amplifier auprès des collègues du « manipulé ». Il critique, dévalorise et rabaisse sa victime.
    • Il ne sait pas écouter, il ne s’intéresse qu’à lui, et tout ce qu’il lui arrive est d’une gravité extrême (du genre si une journée foire c’est super de ta faute et cela va remettre en cause toute une mission de trois semaines)
    • Il est menteur et malhonnête mais il le fait avec un aplomb très naturel.
    • Si il sent qu’il va être démasqué, ou qu’on le suspecte de manipuler, il se pose en victime et accuse les autres.

    La plus flagrant était qu’à son contact, cet individu épuisait immédiatement l’énergie de la personne qu’il manipulait. La victime se sentait vidée, fatiguée.

    Une tension est toujours présente en présence d’une personne manipulatrice.

    La meilleur test que nous ayons pu faire avec ce manipulateur qui reprochait toujours à cette connaissance d’être dans l’erreur a été de lui demander de citer une faute bien précise que la victime avait faite, sans citer de faute « en général ». Et là, réponse évasive…

    Si cela peut permettre d’en éclairer certains…

    • Euh non, là, tu décris un harceleur (ultra-toxique, qui plus est).
      Un harceleur, c’est quelqu’un qui cherche à diminuer les gens autour de lui pour se sentir plus important (sauf ceux qui ont plus de pouvoir que lui, ceux-là, ils leur lèchent les bottes).
      En général, il a un grand problème de confiance en lui (probablement hérité de l’enfance), ce qui fait qu’il cherche à montrer qu’il vaut mieux que les autres.
      A ma connaissance, il n’y a que 3 techniques contre les harceleurs: la confrontation, la fuite ou l’introspection (comprendre pourquoi je suis touché par son comportement, mais il faut avoir sacrément confiance en soi). Résister ne fait qu’augmenter la souffrance.

      Un manipulateur, c’est plus subtil.
      Il peut être charmeur et t’écouter, et te plantera un couteau dans le dos sans que tu le sentes.

      Je me souviens d’une blague qui décrit bien ce qu’est un manipulateur:

      c’est un type qui est en train de faire ses courses, et il donne un coup de main à une vieille dame qui a besoin d’aide.
      La vieille dame lui dit alors: « vous me rappelez mon fils, est-ce que vous pouvez m’appeler maman, pour me faire plaisir ? »
      Le type est un peu gêné, mais il accepte.
      Au moment de passer en caisse, la caissière lui demande de régler les courses de la vieille, parce qu’elle avait expliqué que c’était son fils qui allait régler !

      Un manipulateur, c’est cela: c’est quelqu’un qui joue sur nos émotions pour abuser de nous, et un manipulateur peut parfois passer en mode harceleur quand le charme et l’intérêt ne fonctionnent pas et qu’il détecte que nous sommes des victimes potentielles.

      Si tu lis entre les lignes, tu verras que nous avons tous des côtés manipulateurs, parce que nous n’avons pas vraiment besoin de personne, mais nous le faisons croire. C’est de la manipulation « sociale ».

  3. Je suis d’accord avec toi Jean Charles, mais un harceleur n’est-il pas manipulateur à la base ? Toxique, certes, mais manipulateur. Comme tu le disais, il existe de nombreux niveau de manipulation, et ce harceleur est pour moi un « manipulateur toxique ».

    Et je pense sincèrement qu’il faut plus se méfier de ces personnes dans le monde du travail que du petit « manipulateur charmeur ». Ce sont ces « toxiques » qui te détruisent une personne, te mènent à la dépression et au dégout de toi-même.

    Le débat est intéressant.

    Aymeric

    • >un harceleur n’est-il pas manipulateur à la base ?

      En effet.

      Un harceleur mesure les autres par rapport à son propre repère de valeurs (par exemple l’argent ou le pouvoir). Si tu es supérieur à lui (selon son système de valeurs), il te respecte, sinon il te méprise.

      Un manipulateur pense que tu as une valeur et veut l’utiliser à son profit.
      Un harceleur connaît ta valeur, il n’a pas besoin de chercher: tu es devenu un objet.

      Dans ton cas bien précis, le manipulateur s’est transformé en harceleur lentement parce qu’il a vu que la menace fonctionnait. Tant qu’une technique fonctionne, il l’utilise.

      C’est pourquoi, avant même de se retrouver dans une situation où on est harcelé, il faut détecter les signes avant-coureurs de manipulation.

      Voici quelques techniques pour se sortir d’un harceleur:
      1) apprendre à dire non, le plus tôt possible
      2) découvrir pourquoi on se laisse manipuler par l’amitié, l’intérêt ou la menace (introspection)
      3) lui montrer que notre valeur est supérieure à la valeur de son repère (confrontation)
      4) pratiquer le karma yoga: faire sans rien attendre en retour (changement de paradigme) http://www.sacred-texts.com/hin/kyog/index.htm

      Et pour se soigner du dégoût de soi, il existe des techniques, mais elles sont un peu trop longues à expliquer ici…

      Ha, et il n’y a pas de manipulation non toxique.
      Toute manipulation est dangereuse, par exemple mes parents ont utilisé le sentiment de culpabilité pour me manipuler « gentiment », ce qui fait que les manipulateurs que je croisais l’utilisaient aussi.
      J’ai mis des années à m’en débarrasser !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s