Pourquoi je blogue


Après plus d’un an d’articles, je connais en ce moment une petite baisse de motivation dans l’écriture de mes articles.

Les circonstances de la vie font que les choses deviennent plus compliquées pour moi en ce moment.

Comme ma motivation intérieure est en train de faiblir, je me suis dit que je vais vous expliquer pourquoi je blogue.

Je prépare mon futur

La principale raison d’avoir démarré ce blog est que je voulais évoluer et devenir coach agile.
Malheureusement, les entretiens que j’ai passés m’ont montré que le rôle de coach agile est simplement de la consultation agile, sans aucune notion de coaching humain.
Tout le monde ne parle que de maîtrise de telle ou telle méthodologie/technologie, sur comment faire ceci ou cela mais jamais des individus.
Cela fait 30 ans que je gagne ma vie à écrire du logiciel, alors je ne suis plus aussi enthousiaste sur l’aspect informatique, j’en ai trop fait.

Pour moi, l’agilité, ce n’est pas de la technique, c’est de l’expérience vécue, et les galères sont les meilleures leçons.
Malheureusement, les entreprises ne semblent pas intéressées par mon approche, elles veulent de la méthode, de la technologie et du succès !

Ensuite, je vais bientôt avoir 50 ans, et je constate que j’ai perdu l’intérêt de résoudre des problèmes de manière informatique.
Aussi je ne me fais guère d’illusion sur mon futur en tant que programmeur, ou même en tant que chef de projet.

Comme je vous l’avais déjà dit, il faut 10 ans pour devenir un expert, mais ensuite, que faire ?
Beaucoup de coachs agiles pensent que la seconde étape est au niveau organisationnel, c’est à dire apprendre à gérer un projet, une équipe ou une entreprise.
Personnellement, je ne crois pas qu’une équipe puisse être mieux gérée autrement que par elle-même (j’ai fait ce constat dès 1990, en étant à l’époque servant-leader).
Au niveau des projets, je n’ai jamais senti assez d’intérêt à bosser sur de l’architecture logicielle, ce qui correspond à résoudre des problèmes plus gros, les petits me suffisent !

Un autre point que j’ai réalisé récemment est que toutes les entreprises innovantes sont déjà passées en agile.
Quelques équipes résistent encore à l’agilité, et c’est là que le travail de coach est intéressant, mais je doute fortement que ces équipes acceptent les méthodologies actuelles.
Combien d’équipes restent encore à convertir ?
Combien de temps les coachs agiles existeront sous leur forme actuelle ?
Je m’inquiète aussi beaucoup pour ceux qui se spécialisent dans Scrum. Cela va créer les mêmes problèmes de fixation fonctionnelle qu’avec les anciennes méthodes non agiles.

Je découvre ce que j’ai appris

La seconde raison est de découvrir les leçons que j’ai apprises au cours de mes 30 ans de logiciel.

Ma femme me disait: c’est une psychanalyse. Mais non, une psychanalyse est un processus très différent de ce que je fais ici.

Plus j’écris des articles, plus je réalise que je comprends les raisons intérieures qui me poussent à agir, et plus elles disparaissent !
J’essaye de partager mon expérience avec vous, afin que vous n’ayez pas à les découvrir par vous-même, ce qui m’a pris beaucoup de temps.

Ce que j’ai appris est la partie « faire » du développement personnel.

Je découvre ce que je suis

La troisième raison est maintenant devenue la plus importante pour moi.
Cela fait 20 ans que je suis parti à la découverte de moi-même, ce qui a probablement été le début de ma vie.

Les difficultés de la vie ont fait en sorte que ma progression a été particulièrement rapide ces 4 dernières années.
Et depuis 6 mois, je suis enfin capable de répondre à la question qui m’obsédait il y a 20 ans: qui suis-je ?
Malheureusement, ma réponse ne vous serait d’aucune utilité, et je ne crois pas être capable de la communiquer simplement.

J’essaye de vous expliquer quels sont les moteurs de motivation de chacun.
J’espère que vous arrivez à utiliser ce que j’écris, parce qu’il ne s’agit pas de théorie mais de pratique, bien que je ne propose pas une « méthode » mais une réflexion.

Ce que j’aborde dans ce blog, c’est la partie « être » du développement personnel.

Conclusion

Si vous pratiquez l’agilité, j’espère que vous avez les mêmes doutes que moi, cela prouve que vous êtes prêt à changer à tout instant.

Publicités

2 réflexions sur “Pourquoi je blogue

  1. Le côté humain est une part non négligeable du coaching Agile. En effet, régulièrement, l’Agilité est perçue comme un outil pour régler tous les problèmes, hors, souvent les problèmes sont bien plus profonds qu’une simple organisation projet mal ficelée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s