Où votre blogueur préféré se lance dans le coaching


Quoi, je ne suis pas votre blogueur préféré ?
Bon, alors votre blogueur introspectif favori… et probablement le seul que vous connaissiez !

J’ai le plaisir de vous annoncer que je démarre une activité de coaching sur la région parisienne.

Mon approche est un mélange de coaching agile (développement de l’équipe) et de coaching humaniste (développement personnel). Plus exactement, elle est basée sur la non-violence envers soi-même.

Je peux notamment vous aider dans chacun des cas suivants:

  • vous aimeriez suivre une formation agile moins méthodologique et plus psychologique
  • votre équipe a essayé l’agilité sans succès
  • votre équipe a des problèmes de toutes sortes (d’organisation, de motivation, …)
  • vous travaillez dans les applications hautes performances ou embarquées, et vous aimeriez améliorer la qualité
  • vous connaissez quelqu’un qui a envie de progresser intérieurement

A titre informatif, voici mon parcours:

  • j’ai 48 ans
  • je travaille sur moi depuis 20 ans (psychanalyse, sophrologie, méditation, psychologie, etc…)
  • je pratique l’agilité depuis 5 ans
  • je suis programmeur depuis 28 ans (28 ans de C, 22 de C++, 10 ans de technologies .Net)
  • je suis orateur dans les conférences agiles depuis 3 ans
  • je suis blogueur depuis 2 ans

Pour tout renseignement, n’hésitez pas à me contacter avec le formulaire ci-dessous.
Enfin, si vous désirez faire partie de mon réseau, rejoignez-moi sur Linkedin ou bien Viadeo.

Comment pardonner ?


Dans mon précédent article, j’avais parlé du pardon envers un harceleur, et un lecteur n’était pas d’accord.
Comme ma réponse me semblait insuffisamment claire, j’ai décidé d’écrire cet article.
Petite précision: je ne suis pas croyant, et ceci n’est pas un prêche !

Définition du pardon

Je ne vais pas m’étendre sur la définition, parce que Wikipedia le fait très bien (bien que je trouve leur définition trop « catholique »):
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pardon

A quoi ça sert de pardonner ?

Avant de commencer à mon travail sur moi, je me fichais pas mal du pardon.
En fait, je considérais même que le pardon était un acte de faiblesse.
J’aimais bien catégoriser les individus.
Je voulais me venger des individus qui m’avaient abusé.

Progressivement, j’ai compris que toute cette rancœur ne faisait que pourrir mes relations actuelles avec les autres.
Je passais mon temps à mapper mes relations actuelles avec des patterns du passé (désolé, mais c’est difficile à exprimer autrement qu’avec des termes informatiques), au lieu de regarder chaque relation avec un œil neuf.
Le but essentiel du pardon est de se débarrasser des démons du passé.
Je peux aborder mes relations soit avec confiance soit avec méfiance.
Trop de confiance est de la naïveté, et trop de méfiance est l’accumulation de rancœur.

Mise en situation

Je vais commencer par donner une situation typique qui va me servir à illustrer mes propos.

Imaginons que quelqu’un me cause un tort énorme.
Voici quelques exemples concrets:

  • il me traite comme une merde
  • il abuse de moi (de ma gentillesse ou de mon argent)
  • il me vole (directement ou indirectement)
  • pire: il tue quelqu’un qui m’est cher

Comment appliquer le pardon dans ces cas-là ?

Qui dois-je pardonner ?

Avant de faire quoi que ce soit, je dois apprendre à me pardonner !
Hé oui, je dois accepter le fait de m’être fait abusé, volé ou pire. Et ça, c’est vraiment le plus difficile !

Pour vous donner une petite idée de la difficulté:
Un de mes amis est décédé il y a 20 ans, et nous avions un ami commun.
Cet ami s’en veut toujours de l’avoir quitté en de mauvais termes avant qu’il ne meure.
20 ans après, il ne se pardonne toujours pas, et je pense que dans 20 ans, il sentira toujours cette culpabilité !

Me pardonner à moi-même a été un processus extrêmement difficile, parce que je me disais toujours: et si j’avais agi autrement ? Et si j’avais été moins con, moins naïf, plus à l’écoute, plus prévenant ?
Et si, et si ?
Très franchement, je n’ai aucun moyen de revenir en arrière, et aussi dur soit-il, je ne peux qu’accepter ce qui est arrivé.

Pour arriver à accepter, j’ai dû abandonner l’illusion que j’aurais pu faire mieux.
Les événements se sont passés, alors je dois accepter mes propres erreurs, ma propre impuissance, et c’est ça qui fait vraiment très mal.
Cela paraît évident quand je l’écris, mais dans la réalité, ça fait mal pour plusieurs raisons:

  1. parce que si j’ai une bonne image de moi-même, je ne veux pas accepter ma propre nullité
  2. parce que si j’ai une mauvaise image de moi-même, cela confirme que je suis nul et je m’auto-punis encore plus
  3. parce que j’ai l’illusion de croire que je peux agir de manière parfaite grâce à ma pensée

Après tout mon travail de méditation, j’ai compris que je ne contrôlerai jamais mes pensées (essayez un peu de ne penser à rien, vous verrez que c’est impossible !), alors comment pourrais-je agir de manière parfaite grâce à elles ?

Je me mets à la place du bourreau

Une technique efficace pour arriver à me pardonner est d’essayer de m’imaginer à la place du bourreau.
Curieusement, il m’est très difficile de prendre cette place, et c’est à cause de mes propres limitations intérieures.
Je veux garder une bonne image de moi-même, et je refuse d’être un salaud même si dans les faits j’agis comme tel.
J’ai toujours l’illusion que je suis quelqu’un de bien, même si je suis le pire des salopards.
Puis-je avoir de la compassion pour mon bourreau ?

Curieusement, certains individus arrivent facilement à se mettre à la place du bourreau, mais pas du tout à la place de la victime. D’après mon expérience, ils sont trop focalisés sur leur cerveau et pas assez sur leur cœur.
La compassion demande un équilibre entre le cœur et le cerveau.

Pardonner à l’autre

Très franchement, pardonner à celui qui m’a fait mal n’est pas très important pour moi-même.

Je n’accorde mon pardon à l’autre que si je constate qu’il est sincère dans ses excuses.

Mais en aucun cas mon pardon n’efface ce qu’il m’a fait, il devra assumer sa responsabilité.
Par exemple, s’il m’a volé, il doit rembourser, et s’il a tué, il doit aller en prison.
Le pardon ne doit jamais faire disparaître nos propres responsabilités.

La prière aux morts

Dans un registre plus loufoque, j’ai expérimenté une technique qui fonctionne quand la personne qui nous a fait du mal est morte: la prière aux morts.
Et ça marche encore mieux si on utilise de l’encens 😉
La fois où je l’ai pratiquée, j’avais fait une liste de tous les morts que je connaissais (y compris les animaux !) et je leur ai pardonné même si je n’avais rien à leur pardonner.
En dehors des symboliques pseudo-mystiques, cette technique est efficace pour faire la paix avec soi-même.

L’excuse

L’excuse est la façon la plus directe de demander pardon.
Il y a 3 conditions pour qu’une excuse soit sincère:

  1. je reconnais la souffrance de l’autre
  2. j’assume la responsabilité de mes actes: « j’ai pas fait exprès » ou « c’est pas ma faute » sont des mécanismes utilisés pour fuir sa propre responsabilité
  3. je vais essayer de ne pas refaire: j’ai retenu la leçon

Je vois tous les jours des individus passer leur temps à s’excuser.
Ont-ils honte d’exister ?

Conclusion

Le pardon est un acte de courage.
Il permet d’accepter ce qui s’est passé et de faire le deuil de la situation afin de passer à autre chose.

Est-ce que vous êtes capable de vous pardonner ?

Est-ce que vous êtes capable de vous mettre aussi bien à la place du bourreau qu’à la place de la victime ?

Le pardon peut vous aider à dépasser les limitations de votre perception de vous-même, c’est à dire votre ego.

Quelques nouvelles


Tout d’abord, je viens de découvrir que WordPress va mettre des pubs sur mon blog, soi-disant pour payer les frais du site.
Je n’ai absolument rien à y gagner, et le prix pour enlever ces publicités est de 30 dollars par an.
Personnellement, je m’en fiche un peu, mais si ça vous dérange, je changerai d’hébergeur.
N’hésitez pas à me signaler tout abus publicitaire !

Deuxièmement, j’ai soumis une conférence pour l’Agile Tour 2013 de Paris:
http://at2013.agiletour.org/SpeakersSubmissions.html

Ma conférence est nommée « Développement Personnel & Agilité« .
J’espère qu’elle sera acceptée par les organisateurs parce qu’elle est très différente des autres thèmes proposés.

Voici le pitch:
Il est évident que les méthodologies agiles permettent d’améliorer la productivité des équipes et surtout la qualité de leur travail.
Mais est-il possible d’amener les individus à se développer personnellement grâce à l’agilité ?
La réponse actuelle est NON, mais je vais vous expliquer comment nous pouvons intégrer du développement personnel dans les méthodologies agiles.

Nous allons notamment aborder les thèmes suivants:
– le développement personnel
– le changement
– la bienveillance
– la motivation

Note: tout ce qui sera présenté est du retour d’expérience et n’est pas disponible dans la littérature

Buts de la présentation:
– comprendre ce qu’est le développement personnel
– ajouter du développement personnel dans l’agilité

Troisièmement, j’ai gagné le premier prix d’un concours américain de mots croisés.
Je vais probablement écrire un article sur l’algorithmique des mots croisés, juste pour me faire plaisir.

Finalement, voici les prochains articles que je compte publier:

  • le pardon
  • l’intelligence émotionnelle
  • la psychologie des programmeurs
  • la psychologie des managers
  • la psychologie des patrons
  • la communication non violente
  • la spiritualité

Et je vais continuer ma série d’articles sur le jeu vidéo…

Un peu de SEO (2ème saison, 2ème partie)


Dans la seconde partie de mon article, je vais aborder les requêtes sérieuses.

transurfing secte

Cette requête est de très loin celle qui m’a amené le plus de visiteurs (488 !).
J’avais écrit un article critique sur le transurfing:
https://psychologieagile.wordpress.com/2012/12/02/le-transurfing/

J’ai écrit que le transurfing puait la secte, et je vais vous donner quelques critères pour détecter les sectes:

  1. pas de remise en cause: les adeptes ne supportent pas la critique de leur système, ils s’identifient à leur système
  2. l’objectif est l’argent: une participation financière est obligatoire, même si elle est souvent indirecte
  3. je dois suivre une méthode: si je veux enfin accéder à la vérité, il me suffit de suivre ce que dit la méthode, et si je n’y arrive pas, c’est que je ne fais pas assez d’efforts
  4. je dois utiliser mon intellect: pour y arriver, je dois penser comme ceci ou comme cela, et malheur à moi si je doute

Très honnêtement, je constate que certains défendent Scrum comme des adeptes d’une secte, alors je ne suis guère étonné que les adeptes du Transurfing agissent de la même façon.

a la motivation pour montrer à cette societe de merde que je vais m’en sortir

Houla, je constate une vue complètement déformée de la réalité.
Ce genre de choses est facile à détecter: ni le bien ni le mal n’existent.
Ce sont juste des concepts utilisés pour aider les enfants à différencier ce qu’il faut faire de ce qu’il ne faut pas faire.
Et quand les parents voient que ça fonctionne bien, ils commencent à en mettre un peu partout.
Je le sais bien, mes parents ont utilisé la culpabilité comme moyen de me dresser.
Il m’a fallu un temps considérable pour m’en débarrasser.

je me complais dans ma nullité et fait tout pour être nulle

Culpabilité !

je refuse de m’allonger sur le divan

Encore de la culpabilité.

comment deceler l’interet dans l’amitie

On ne peut pas: il y a toujours de l’intérêt dans une amitié.
Cet intérêt est toujours de 2 ordres: intérieur ou extérieur.
Je fréquente une personne parce qu’elle me donne ce dont j’ai besoin intérieurement (par exemple, elle me donne une bonne image de moi-même) ou extérieurement.
Le problème est plutôt votre attitude dans la relation.
Est-ce que je donne parce que je cherche à acheter l’affection des autres ?
Est-ce que j’ai peur de la solitude ?
Essayez d’agir de manière désintéressée (c’est super difficile) et tout devrait aller mieux.

il promet des choses mais ne les faits pas

Une promesse n’engage que celui qui y croit.
Si quelqu’un me fait une promesse alors qu’il n’y croit pas, et que je crois dans sa promesse, je ne peux m’en prendre qu’à moi-même.

15 ans de psychanalyse et toujours mal

Regardez en face votre souffrance, et constatez qu’elle est purement mentale et auto-infligée.

technique de développement personnel

Le développement personnel, c’est 2 choses:

  1. faire: je veux montrer que je suis compétent
  2. être: je veux montrer que j’existe

Pour faire, il suffit d’apprendre de nouvelles choses.
Pour être, il suffit juste d’être soi-même, sans chercher à devenir quoi que ce soit d’autre.
Il n’existe aucune technique pour être soi-même.

comment etre plus agile

Etre agile, c’est un état d’esprit: il n’y a pas de quantité d’agilité.
Peut-être cherchez-vous à être « plus Scrum » ?

comment se debarrasser de me visions

C’est très simple: n’y accordez plus d’importance.
Tant que vous lutterez contre ce qui vous arrive, vous allez en souffrir.
Acceptez ce qui arrive, et la souffrance disparaîtra.

accepter pour ne pas décevoir

C’est dur de dire NON, hein ? Eh bien, cela s’apprend !
En attendant, continuez à souffrir, vu que vous avez l’air d’aimer ça.
Et contactez-moi parce que j’ai besoin d’argent.
Vous n’allez pas me décevoir, hein ?

blessé pour être considéré comme harceleur

Il n’y a que la vérité qui blesse.
Peut-être ne voyez-vous pas comment vous vous comportez avec les autres ?
Les tyrans sont souvent persuadés qu’ils agissent pour le bien de leurs victimes.

comment arreter des penses obssessionelle par des exercices

Faites de la méditation.

j’ai raté mes études a cause de ma fainéantise

Pourquoi culpabilisez-vous ?

remuer la merde en psychanalyse

C’est de la merde tant que vous aurez honte de vous-même.
Avec le temps, cela devient juste des expériences du passé.

au secours je travaille sur un projet qui n’est pas agile !!!

Et alors ? Il n’y a pas de problème si votre équipe est intelligente et soudée.
L’agilité permet notamment de souder une équipe si elle ne l’est pas déjà.

sentiment de devoir toujours prouver

Qu’est-ce que vous attendez comme réponse ?
Que je vienne vous dire: bravo, mon petit, tu as fait tes preuves, tu peux arrêter maintenant !
Qu’est-ce que vous croyez ? Que quelqu’un d’autre que vous-même va vous sauver ?

process agile arnaque

Tout dépend de la personne qui vous guide.
Si votre guide agile est un charlot, vous êtes mal barré.

comment piéger un harceleur

Surtout ne faites pas cela: cela va se retourner contre vous !
Travaillez plutôt sur votre souffrance: pourquoi souffrez-vous, et surtout pourquoi continuez-vous à souffrir ?

zazen en fauteuil roulant

Zazen est une technique pour aider les méditants à se concentrer sur la méditation, parce que si vous avez une mauvaise position, vous morflerez.
Oubliez zazen !
La méditation peut être pratiquée dans n’importe quelle position.
Il existe 2 techniques fondamentales de méditation:

  1. soit je me concentre sur ma respiration
  2. soit je cherche la source de mes pensées

je lis un livre et l’oubli au bout d’une semaine

C’est hyper pratique ! Vous pourrez le relire avec plaisir plusieurs fois, ça doit vous faire pas mal d’économies.

nous sommes tous malheureux certains jours

Vous dépendez trop de l’extérieur: lisez mon article sur le bonheur.

peux t on pardonner a son harceleur

Oui, et c’est même obligatoire pour passer à autre chose !

comment se débarrasser de ses défauts

C’est impossible, on ne peut pas forcer le changement.
Accepter ses qualités est facile.
Accepter ses défauts est difficile.
Considérez vos défauts comme des qualités poussées à l’extrême.

psychologie peut-on vivre sans but ?

Oui, mais je n’ai encore pas rencontré quelqu’un capable de le faire.

bilan de mon enfance

Facile: ce bilan est merdique, et en plus c’est la faute à vos parents.
Comment allez-vous vous en sortir ?

modifier ma réalité d’argent

Je veux bien répondre, mais ça va vous coûter cher.

j’aimerais trouver un travail qui donne un sens à ma vie

Vivez comme un clochard, et vous verrez que tout aura du sens.

toutes des putes sauf maman psychologie

Si vous utilisez votre argent pour séduire, vous n’allez trouver que des putes.

une vie triste jé pa atteint mes objectives

Pauvre petit chéri !
Oubliez un peu vos ambitions, et regardez objectivement ce que vous avez accompli !

comment se debarasser de la naiveté

Pourquoi s’en débarrasser ?
C’est une super qualité !
Trop de gens sont horriblement calculateurs.
Arrêtez d’en souffrir !

ma psy me demande si j’aime faire plaisir aux autres

Et vous cherchez la réponse sur Internet ?
Alors la réponse est OUI !

analyse transactionnelle fais plaisir : j’ai besoin de faire plaisir aux autres pour être aimé.

Contactez-moi tout de suite, ça me fera plaisir !
Et ça me fera encore plus plaisir si vous me donnez beaucoup d’argent.

je suis fatiguer d’apprendre comment me comporter

Alors soyez vous-même !
C’est une bonne résolution, mais combien de temps allez-vous tenir avant de revenir à votre comportement habituel ?

comment trouver le sens de la vie

La vie n’a pas de sens.
Le seul sens est celui que vous lui donnerez: en faisant des choses que vous aimez.
Si vous voulez avoir une vie minable, ne faites que des choses que vous détestez !

comment eviter les malheurs

Facile: arrêtez de juger ce qui vous arrive.
Tout ce qui arrive est une expérience, c’est vous qui décidez si elle est positive ou négative.
Elle est négative dans 95% des cas, mais ce sont les cas les plus intéressants !

la psychanalyse m’a aide + sexualité

Vous vous posiez trop de questions avant, pendant et après l’amour.

j’ai plein de motivations

Intrinsèque ou extrinsèque ?

je ne me sors pas de ma psychanalyse

C’est pourtant simple, il suffit de dire: j’arrête.

Conclusion

La plupart de ces requêtes expriment une vraie souffrance, qui m’est bien familière.
Il y a plusieurs approches pour aider les individus:

  1. soit je montre que je compatis, et la personne continuera à se complaire dans son malheur
  2. soit j’explique qu’il faut dédramatiser, et la personne va penser: quoi, il ose rire de mon malheur ?
  3. soit je montre que je m’en fous, et la personne va considérer que je suis sans cœur
  4. soit j’explique que la souffrance est d’abord auto-infligée, et la personne va refuser cette vérité

Dans tous les cas, la souffrance sera renforcée, alors que faire ?