Prochains articles


Comme je n’ai pas encore écrit mon prochain article, je vais vous présenter les articles que je prévois d’écrire.

Tout d’abord, je vais vous présenter ma grande passion: la logologie, qui inclut toutes les formes de jeux de mots, par exemple les mots croisés, les lipogrammes, les pangrammes, les anagrammes, etc… Comme je suis programmeur, j’utilise un ordinateur pour explorer ce domaine.

Ensuite, comme l’Agile Tour 2013 sur Paris n’ayant pas eu lieu, je vais écrire plusieurs articles sur ce que je comptais y présenter. Cela commencera par les différents niveaux de coaching.

Ensuite, je vais probablement écrire une critique sur un livre intéressant que je viens de trouver: « Comment effacer vos croyances ». L’auteur utilise le terme « croyance » là où j’utilise le terme « identification ».
Je suis en désaccord sur beaucoup de points (notamment sur la méthode d' »effacement »), mais ce livre est bien moins sectaire et bien plus intéressant que le Transurfing.

Je continuerai mes articles sur les leçons du jeu vidéo, et j’aborderai la psychologie des différents individus dans une entreprise (patron, manager, programmeur).

Je vais ensuite continuer de descendre encore plus dans la psyché, afin de découvrir ce que nous sommes vraiment.

Publicités

Etes-vous bienveillant ? Les réponses !


Avez-vous essayé le questionnaire dans mon article précédent: êtes-vous bienveillant ?

Faites l’exercice en ne réfléchissant pas trop à vos réponses !
 

 

 

 

 

Si c’est fait, descendez pour voir les réponses.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les réponses

Pour chaque phrase:

  • « indéterminé » ou « neutre » indiquent que je suis bienveillant sur ce sujet
  • « bienveillant » ou « violent » indiquent que je ne suis pas bienveillant sur ce sujet

Pourquoi ?

Si je juge que telle attitude est bienveillante et que telle autre attitude est violente, alors je ne suis pas bienveillant.
Pourtant, je crois pouvoir discerner ce qui est bienveillant de ce qui ne l’est pas.

En fait, à cause des processus d’identification et de projection, je n’ai absolument aucune idée de ce qu’est la réalité objective des choses.

Je reste persuadé que « je suis bienveillant envers moi-même et envers les autres ».
Comment puis-je savoir si je le suis vraiment ?

Si j’ai une mauvaise estime de moi, je peux penser qu’il est normal d’accepter des comportements comme la maltraitance ou l’humiliation, sous le prétexte que « je suis bienveillant ».
Au contraire, si j’ai une bonne estime de moi, je peux considérer que je ne dois jamais me laisser faire.
Et si j’ai une trop haute estime de moi, je peux croire que je sais mieux que les autres ce qui leur convient.

Pour être fixé, il suffit de demander aux autres ce qu’ils pensent de moi, non ?
Malheureusement, les autres ont une perception déformée de moi, ils sont plus préoccupés par eux-mêmes que par moi, quand ils ne cherchent pas à me manipuler !

En réalité, je n’ai aucun moyen direct de savoir si je suis bienveillant ou non.

Alors à quoi sert ce questionnaire ?

En fait, ce questionnaire sert à déterminer quelles sont vos identifications.

Si vous jugez une phrase « bienveillante » ou « violente », alors vous êtes en présence d’une identification.

Quelques exemples

Comme je ne suis pas certain d’avoir été clair, je vais vous dévoiler certaines de mes identifications en vous expliquant quelques unes de mes réponses, afin que vous compreniez ce que je veux dire.

je n’ai pas de patience

J’avais répondu « indéterminé », donc je suis à priori bienveillant sur ce sujet.
Mon argument: en réalité, je peux être très patient sur certains sujets et pas du tout sur d’autres.
Au lieu d’imaginer que je dois être ou bien patient ou bien impatient, peut-être dois-je adapter mon comportement en fonction de la situation en cours ?

je suis attaché à mon passé

J’avais répondu « violent », donc je ne suis pas bienveillant sur ce sujet.
Mon argument: si je m’accroche à ce que j’ai été, n’importe quel changement sera douloureux. Par exemple, mon corps vieillit.
En réalité, le fait que je trouve violent l’attachement au passé indique que je ne suis pas bienveillant avec les gens qui sont attachés à leur passé.
Personnellement, mes efforts pour me débarrasser de mon passé faussent ma vision de ce paramètre.

il m’arrive de me mettre en colère

J’avais répondu « bienveillant », donc je ne suis pas bienveillant sur ce sujet.
Mon argument: j’accepte le fait de me mettre en colère.
En réalité, il existe des situations où je dois me mettre en colère et d’autres où je ne dois pas le faire.
Si je suis bienveillant, j’ajuste naturellement mon comportement en fonction de ces situations.
Si je me mets en colère tout le temps ou à l’inverse jamais, je ne suis pas bienveillant.
Personnellement, mes efforts pour apprendre à exprimer ma colère faussent ma vision de ce paramètre.

les autres ne pensent qu’à leur gueule

J’avais répondu « neutre », donc je suis bienveillant sur ce sujet.
Mon argument: à cause du jeu de l’identification et de la projection, chacun ne voit le monde qu’à travers lui-même, ce qui donne ce sentiment d’égoïsme. C’est normal !
Après tout, les égoïstes, ce sont ceux qui ne pensent pas à moi !

Conclusion

Quand je suis bienveillant, j’accepte les choses telles qu’elles sont.
Curieusement, quand l’acceptation est là, le changement survient.

L’acceptation n’est pas quelque chose de passif.
Si je ne peux rien faire, je peux simplement admettre mon impuissance sans en souffrir.
Si je peux faire quelque chose, je me donne le droit d’agir en faisant des erreurs sans en souffrir.

La bienveillance apparaît quand il y a acceptation.
La violence apparaît quand il y a souffrance, notamment sous forme de culpabilité ou de culpabilisation.

Exercice final: relisez le questionnaire.
Pouvez-vous défendre le point de vue de chaque phrase puis le point de vue contraire ?

Etes-vous bienveillant ?


Je vais essayer de vous faire réfléchir sur ce qu’est la bienveillance, que j’appelle aussi « tolérance » ou « non-violence ».

Un petit jeu

Voici une cinquantaine de phrases dont je vous propose de noter la violence.
Je vous propose 4 notes possibles pour chaque phrase:

  • B=bienveillant (ou non-violent)
  • V=violent (ou malveillant)
  • N=neutre (ni bienveillant ni violent)
  • I=indéterminé (on ne peut pas savoir)

Quelques exemples

A titre d’exemple, voici quelques phrases violentes:

  • je me trouve nul parfois
  • je regrette certaines de mes actions passées
  • je ne me pardonne pas mes erreurs
  • je suis exigeant envers moi-même
  • je suis exigeant envers les autres
  • je suis trop fainéant
  • je suis perfectionniste
  • je ne suis pas un pédé
  • je n’aime pas les étrangers
  • mon boulot est merdique
  • pour survivre dans ce monde, il faut lutter
  • que les gens sont méchants !
  • tous les hommes sont des salauds
  • toutes les femmes sont des salopes

Voici quelques phrases indéterminées:

  • je suis un bon parent
  • je suis vertueux
  • je me connais bien
  • ma vie a du sens
  • je suis fier de moi

Je donnerai mes réponses dans le prochain article.
Afin de vous aider à faire le tri, relisez mon précédent article et faites attention aux pièges !

Moi

  1. je suis bienveillant envers moi-même
  2. je m’aime bien
  3. je connais mes défauts
  4. je veux changer
  5. j’aurais aimé être quelqu’un d’autre
  6. il m’arrive de culpabiliser
  7. il m’arrive de me mettre en colère
  8. je suis attaché à mon passé
  9. je cache mes émotions et mes sentiments
  10. je n’ai pas de patience
  11. je n’ose pas parler de moi
  12. je suis à l’écoute de mon corps
  13. je réfléchis beaucoup avant d’agir
  14. je ne supporte pas la solitude
  15. je veux connaître mon avenir
  16. je veux me débarrasser de mon passé
  17. je suis toujours de bon conseil
  18. je suis maître de mon destin
  19. je suis courageux

Moi et mon travail

  1. je veux réussir
  2. je n’aime pas l’échec
  3. je me concentre sur la qualité de mon travail
  4. je suis plus efficace quand je suis stressé
  5. je me suis déjà mis en colère au travail
  6. le résultat est plus important que la façon de faire
  7. je procrastine souvent
  8. je m’ennuie quand je ne fais rien
  9. je n’aime pas les responsabilités
  10. je vais y arriver si je fais plus d’efforts
  11. je serais plus heureux si je gagnais beaucoup d’argent

Moi et les autres

  1. je suis bienveillant envers les autres
  2. je m’entends bien avec les gens
  3. je suis gentil avec les autres
  4. je suis honnête avec les autres
  5. j’espère que mes enfants réussiront
  6. je me préoccupe de ce que les autres pensent de moi
  7. j’aimerais que les autres changent d’attitude
  8. je ne pardonne jamais quand on me fait du mal
  9. je détecte rapidement les défauts chez les autres
  10. je n’ose pas dire non
  11. j’essaye toujours de me mettre à la place des autres
  12. je me sens bien en famille
  13. j’ai besoin de mes amis, de ma famille
  14. je ne fais confiance en personne
  15. les autres ne pensent qu’à leur gueule

Moi et le monde

  1. je voudrais changer de vie
  2. le monde est parfait
  3. le monde est cruel
  4. le monde est injuste
  5. je ne me sens pas à ma place en ce moment
  6. ce qui m’arrive est rarement de ma faute