La vie sans gluten


Aujourd’hui, un article très personnel: je vais vous parler de régime sans gluten, ce qui me permettra d’aborder le changement intérieur.

Le régime sans gluten est connu comme le « régime des stars » parce que plusieurs célébrités le pratiquent, notamment les champions de tennis Novak Djokovic et Andy Murray.

Contexte

Il y a 3 ans, ma femme m’a conseillé de regarder un documentaire à la télé sur le gluten.
Le documentaire était intéressant, et comme j’étais dans un état de fatigue permanent, nous avons décidé d’éviter le gluten pendant quelque temps, afin de voir ce qui allait se passer.

La corvée des courses

La première difficulté est apparue lorsque je suis allé faire les courses: il fallait lire toutes les étiquettes, ce qui prenait un temps fou: il faut éviter farine, dextrose, etc…

Triste constat: la majorité des produits industriels contient du gluten !
Il y en a dans le pain, les gâteaux, les pâtes, les pizzas, la farine, mais aussi la sauce soja (qui est faite avec du blé), la bière (orge), tous les plats préparés, tout ce qui est pané, les bonbons gélifiés (farine), etc…

Une semaine plus tard

Au bout d’une semaine de régime sans gluten, je me suis mis à péter pendant toute une nuit sans discontinuer.

Et le matin, miracle: j’avais perdu 2 tours de taille !
Je flottais dans mes chemises habituelles, et malheureusement, je venais récemment de jeter les anciennes chemises qui ne m’allaient plus.

Le confort de vie

A partir de là, tout s’enchaîne: plus de sentiment de fatigue et d’oppression constante, meilleur contrôle de mes émotions et surtout disparition des symptômes de la colopathie fonctionnelle.

Voici les symptômes qui apparaissent quand j’ingère du gluten par mégarde:

  1. au bout de 20 minutes, des ballonnements
  2. ensuite des diarrhées fréquentes
  3. dermatite herpétiforme sur la poitrine
  4. inconfort corporel, un sentiment diffus de ne pas être bien dans son corps
  5. nervosité entraînant du stress, avec le sentiment que tout le monde veut m’agresser

Ces symptômes mettent 5 jours à disparaître après un régime strict sans gluten.
La dernière fois que ça m’est arrivé, c’est parce que j’avais goûté 2 bonbons gélifiés pour Halloween, donc la leçon est retenue.

Mon corps réagit mal au lait de vache: j’ai les mêmes symptômes qu’avec le gluten mais pendant seulement 30 minutes.

Le business du sans-gluten

D’un côté, les industriels du blé disent que c’est bon pour la santé, et de l’autre les industriels du sans-gluten vendent leurs produits excessivement chers.

En fait, ce qui coûte vraiment cher, c’est d’acheter des produits sans gluten qui copient les produits avec gluten, comme le pain et les gâteaux, qui sont 4 à 5 fois plus chers.

Mes astuces

Personnellement, j’ai remplacé le pain par les galettes de riz et les chips (natures, les chips aromatisées contiennent du gluten !).
Les pâtes sans gluten ne sont pas trop chères mais leur texture est assez différente.

Au niveau restaurant, les fast-foods, les pizzerias, les japonais et les chinois sont bannis.
Pour la nourriture rapide, il me reste les grecs/turcs avec leurs assiettes sans blé (viande/salade/frites), et je recommande personnellement Thaï in Box.

Pas mal de restaurants proposent des plats sans gluten, il suffit de demander la composition des plats.

Le changement intérieur

Malheureusement, dès qu’il y a régime, il y a privation et donc frustration.

Avant, je mangeais beaucoup de pain, de pâtes et de pizzas.
Du jour au lendemain, j’ai dû arrêter.

En fait, j’ai réalisé que j’avais le choix entre 2 situations:

  1. soit je continuais à manger les mêmes choses qu’avant, et dans ce cas, ça me coûterait très cher (allez voir un peu les prix dans un resto sans gluten !) et je serai frustré
  2. soit je devais modifier mon comportement pour m’adapter à ma situation actuelle

Donc j’ai totalement renoncé à l’idée de manger des sandwiches, des pâtisseries, des pizzas ou tous les « plaisirs » nocifs pour moi.
Ce renoncement s’est fait naturellement et sans effort.
Par exemple, passer dans une boulangerie ne me donne pas envie de manger de gâteaux.

Conclusion

Le changement intérieur, c’est simplement accepter la situation et s’adapter, sans chercher à lutter contre ce qui arrive.

Dans mon cas particulier, je dois éviter le gluten, alors il est inutile de continuer à désirer des aliments qui en contiennent.

Pour conclure, je vais partager quelques conseils si l’aventure du sans-gluten vous tente:

  1. le régime sans gluten n’est pas fait pour perdre du poids
  2. si vous ne notez pas de bénéfice au bout d’une semaine, c’est que ce régime est probablement inutile pour vous
  3. si vous avez des difficultés à contrôler vos émotions ou si vous êtes très stressé, essayez ce régime
  4. si vous avez le colon irritable, essayez ce régime, voici un article scientifique
  5. si ce régime fonctionne pour vous, cherchez d’autres allergies alimentaires, notamment le lait, les œufs et le café. Plus le produit est « amélioré » par l’industrie, plus il y a des risques d’allergie

Enfin, si vous suivez ce régime, vous serez obligé d’être à l’écoute de votre corps, ce qui va automatiquement améliorer votre concentration.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s