Début d’année


Je ne vais pas vous souhaiter une bonne année parce que cela ne dépend en réalité que de soi.

En effet, je peux mal vivre des événements heureux, ou au contraire, je peux bien vivre des événements malheureux, tout dépend de ma perception.

Est-ce que je peux changer cette perception ?
Tous mes problèmes seraient résolus si j’étais plus positif, alors je vais me forcer à devenir plus positif cette année, je vais rejeter le négatif.
Mais ce positif et ce négatif sont une partie de moi.
Comment puis-je me forcer à être, et pas seulement à faire semblant ?

Est-ce que les résolutions que je prends en début d’année peuvent m’aider à changer ?
Par exemple, « cette année, je veux changer de vie », ou « cette année, je vais enfin faire du sport », ou « cette année, je vais me faire un maximum de pognon ».
Dans le meilleur des cas, j’aurai rapidement oublié cette résolution, et dans le pire des cas, je souffrirai d’avoir échoué.

Avant de vouloir changer, est-ce que je suis capable de m’accepter tel que je suis, sans rien changer, sans vouloir devenir quelqu’un d’autre ?
Chacun désire autre chose que ce qu’il a déjà, et c’est normal avec l’extérieur, mais comment m’accepter, comment arrêter de me juger intérieurement ?
Je voudrais m’accepter tel que je suis, avec toutes mes qualités et tous mes défauts.
Mais tant que je considère que j’ai des qualités et des défauts, je me juge, donc je ne m’accepte pas.

Les autres sont le reflet de moi-même, alors qu’est-ce que je critique en particulier chez eux: leurs défauts ou les miens ?
Qu’est-ce que j’attends des autres, et surtout de moi-même ?

Chacune de mes actions entraîne une réaction, mais pourquoi est-ce que je cherche tant à prédire cette réaction ?
Est-ce que je peux avoir du contrôle sur le résultat de mes actions et surtout sur les autres ?

J’ai cette voix intérieure qui me parle tout le temps.
Quand me laisse-t-elle en paix ?
Cette voix s’arrête momentanément quand je dors profondément, quand je bois, quand je me drogue ou quand j’ai un orgasme.
Elle s’arrête aussi quand je me concentre à fond sur quelque chose, c’est pourquoi j’aime me réfugier dans mon travail.

Mais cette voix est toujours là, parce que ce sont mes pensées.

Est-ce que je suis capable d’être en paix avec cette voix ?

Est-ce que vous êtes capable d’être en paix avec votre voix intérieure ?
C’est tout ce que je vous souhaite cette année !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s