Solution de la devinette zen


J’avais tendu quelques pièges dans ma devinette, mais vous avez globalement trouvé la bonne réponse:

On s’en fout des sabots et du parapluie !

Mais avez-vous suivi le même raisonnement que le mien ?

Le raisonnement

En théorie, un maître zen est détaché intérieurement et extérieurement.
Si Tenno est confus, c’est qu’il constate qu’il n’est pas aussi détaché qu’il le croyait, c’est à dire qu’il a encore beaucoup d’identifications.

Une bonne réponse de la part de Tenno aurait été par exemple « j’avoue que je ne m’en souviens pas, mais quelle importance ?« .

Je vais essayer de décrire les différents scénarios en me mettant à la place de Tenno.

Je connais la réponse

Coup de bol, je me rappelle où j’avais placé mes sabots à l’entrée.
Quand l’autre me pose la question, je vais lui montrer que je sais.
Minute ! Si je ressens de la fierté, c’est que je suis encore trop attaché à mes actions.
Je suis confus parce que je ne sais pas comment m’exprimer sans me vanter.

Je ne connais pas la réponse

Là, j’ai plusieurs situations.

J’étais distrait pendant que je posais mes sabots

Je crois qu’un maître zen doit être capable d’agir en pleine conscience à chaque instant.
Si je n’y arrive pas, c’est que je ne fais pas assez d’efforts.
J’ai trop honte !
Ce sentiment de honte montre que je suis trop attaché à l’image du maître zen omniprésent, qui ne correspond pas à ce que je suis.

J’ai agi en pleine conscience, mais je ne me souviens plus de la position

De quel côté ai-je pu mettre mes sabots ?
Mince, c’est le trou de mémoire.
Je veux montrer que j’ai la maîtrise de mes actions, alors en forçant un peu, ça va me revenir.
Je réalise alors que je cherche à maîtriser chaque seconde de ma vie, ce qui est absolument impossible.

Le détail des réponses

On s’en fout des sabots et du parapluie ! (5 votes)

Oui !
En réalité, on se fout totalement de la place des sabots.
Dans cette histoire, ce qui est mis en avant est l’aspect intérieur, pas l’aspect extérieur.
Une réponse correcte serait « je ne sais sincèrement pas, et d’ailleurs je m’en fous, je ne ressens ni fierté ni honte ».

Tenno devrait toujours être pleinement conscient de ses actes (3 votes)

Non !
Ca, c’est ce que Tenno s’imagine (et c’est ce que je croyais quand j’ai lu cette histoire il y a longtemps).
Il s’imagine qu’il doit être omniprésent, toujours pleinement conscient de ses actes.
En réalité, il s’agit d’une identification.
Le seul intérêt d’agir en pleine conscience est d’améliorer sa capacité à percevoir l’intérieur de soi, mais ceci est une autre histoire que je vous raconterai dans quelques articles.

Tenno manque de discipline intérieure (3 votes)

Non !
Si Tenno médite depuis 10 ans, c’est qu’il a de la discipline intérieure à revendre.
Je pense plutôt qu’il n’arrive pas à lâcher prise.
En plus, il a probablement la grosse tête et joue au maître zen par vanité.

Tenno pense à trop de choses (3 votes)

Oui !
On voit bien qu’il croit qu’un maître zen doit correspondre à un modèle idéal, et il en est super éloigné.
De par sa confusion, il est clair qu’il cherche à donner une réponse parfaite et pas spontanée.

Tenno a trop de fierté (2 votes)

Oui !
La honte et la fierté sont les deux facettes d’un même sentiment: celui de croire que je dois agir en fonction de mon idéal.
Un vrai maître zen doit être capable de laisser tomber tous ses idéaux et d’agir sans calcul.

Tenno devrait être capable de se rappeler tout ce qu’il fait (1 vote)

Non !
Ca ne sert à rien, et en plus ça encombre le cerveau !
Un des buts du zen est de libérer toute la bande passante du cerveau.

J’ai rien compris (0 votes)

Je constate que vous arrivez à comprendre les histoires zen.

Conclusion

J’espère que la devinette vous a plu.
Je vous en proposerai d’autres dans le futur.

Devinette zen


Nous sommes en août, alors j’espère que vous passez de bonnes vacances.

Pour changer un peu, je vous propose une petite devinette zen, tirée du livre « Le Zen en chair et en os » de Paul Reps.
Je l’ai trouvée aussi sur quelques sites (dont celui de Paolo Coelho), mais les explications sont complètement farfelues !

Devinette

Les adeptes du Zen étudient avec leur maître pendant dix ans au moins avant de pouvoir enseigner à leur tour.

Nan-in reçut la visite de Tenno. Celui-ci, ayant fini son apprentissage, était maintenant professeur.

Comme il pleuvait ce jour-là, Tenno portait des sabots en bois et s’était muni d’un parapluie.

Après avoir salué le visiteur, Nan-in fit observer : « Je suppose que tu as laissé tes sabots dans le vestibule. Je voudrais savoir si ton parapluie se trouve à gauche ou à droite de tes sabots. »

Tenno, confus, ne sut que répondre. Il se rendit compte qu’il était incapable de vivre selon le Zen à chaque instant.

Il se fit l’élève de Nan-in et étudia six ans de plus.

A votre avis ?

Qu’est-ce que Tenno a compris ?

Indice: les maîtres zen sont à priori capables d’éliminer toutes leurs identifications (relisez mes articles précédents si vous ne comprenez pas ce que c’est).

Cherchez les identifications !

Plusieurs réponses sont exactes, cochez celles qui vous semblent correctes, je donnerai la solution dans mon prochain article.